Votre compte

Lettres du symptôme


Poursuivant sa lecture précise et rigoureuse de l'œuvre lacanienne, Erik Porge a souhaité prendre le « temps de comprendre » ce qui a amené Lacan à un nouvel abord du symptôme. Lacan parle alors d'une « identification au symptôme en fin d'analyse ». L'expression est hautement énigmatique. Elle associe deux termes qui n'ont pas l'habitude de l'être, « identification » et « symptôme », et selon un mouvement apparemment contraire à celui que l'on attendrait, à savoir une réduction des symptômes en fin d'analyse. Comment Lacan en est-il arrivé là ? Que signifie cette expression pour les psychanalystes ? Erik Porge est psychanalyste à Paris. Praticien hospitalier à temps partiel, il est responsable d'un CMP enfants-adolescents. Ancien membre de l'EFP jusqu'à sa dissolution, il est actuellement membre de « La lettre lacanienne, une école de la psychanalyse ». Cofondateur de la revue Littoral, il dirige la revue Essaim.

Ce livre est classé dans les catégories :

15,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Lettres du symptôme”

Fiche technique

  • Auteur : Erik PORGE
  • Éditeur : Eres
  • Collection : Point hors ligne
  • Date de parution : 26/11/12
  • EAN : 9782749217093
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 192
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

Poursuivant sa lecture précise et rigoureuse de l'œuvre lacanienne, Erik Porge a souhaité prendre le « temps de comprendre » ce qui a amené Lacan à un nouvel abord du symptôme. Lacan parle alors d'une « identification au symptôme en fin d'analyse ». L'expression est hautement énigmatique. Elle associe deux termes qui n'ont pas l'habitude de l'être, « identification » et « symptôme », et selon un mouvement apparemment contraire à celui que l'on attendrait, à savoir une réduction des symptômes en fin d'analyse. Comment Lacan en est-il arrivé là ? Que signifie cette expression pour les psychanalystes ? Erik Porge est psychanalyste à Paris. Praticien hospitalier à temps partiel, il est responsable d'un CMP enfants-adolescents. Ancien membre de l'EFP jusqu'à sa dissolution, il est actuellement membre de « La lettre lacanienne, une école de la psychanalyse ». Cofondateur de la revue Littoral, il dirige la revue Essaim.

Biographie d’Erik PORGE

Erik Porge est psychanalyste à Paris, directeur de la revue Essaim, membre de l’École freudienne de Paris jusqu’à sa dissolution, membre de l’Association de psychanalyse Encore. Il a été psychiatre responsable d’un CMP. Il dirige également la revue Essaim et la collection érès poche - Psychanalyse - Essaim, aux éditions érès.  

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire