Votre compte

Lettres japonaises

Olivier CARIGUEL (series_edited_by)

Edith de LA HÉRONNIÈRE (introduction_by)

Eryck de RUBERCY (series_edited_by)

François LAURENT (series_edited_by)


Lafcadio Hearn, né en 1850 en Grèce, ayant vécu seize ans aux États-Unis, reste un nomade jusqu'au jour où il découvre dans le Japon la patrie de son esprit au point de s'y fixer en 1890. De cette date jusqu'à sa mort en 1904, il produit une suite de livres – romans et contes – sur ce pays, seulement tourmenté par le regret de ne jamais suffisamment en pénétrer l'âme.
C'est dans ses Lettres japonaises qu'il est assurément le témoin, à la fois le plus intelligent et sensible, de la vie et de la culture du Japon traditionnel avec son héroïsme, sa courtoisie, ses raffinements, un pays encore indemne de toute occidentalisation.

Outre les Lettres déjà publiées par la Revue des Deux mondes en 1924, cet ouvrage offre des lettres inconnues, ainsi que deux textes, inédits en français, sur l'auteur signés Hugo von Hofmannsthal et Stefan Zweig.

" Lafcadio Hearn, écrit Marguerite Yourcenar, adopte le Japon comme on entre dans les ordres, l'épouse comme il prit authentiquement pour femme la fille d'un samouraï. " Marguerite Yourcenar

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
?

Version papier

7,50 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Lettres japonaises”

Fiche technique

Résumé

Lafcadio Hearn, né en 1850 en Grèce, ayant vécu seize ans aux États-Unis, reste un nomade jusqu'au jour où il découvre dans le Japon la patrie de son esprit au point de s'y fixer en 1890. De cette date jusqu'à sa mort en 1904, il produit une suite de livres – romans et contes – sur ce pays, seulement tourmenté par le regret de ne jamais suffisamment en pénétrer l'âme.
C'est dans ses Lettres japonaises qu'il est assurément le témoin, à la fois le plus intelligent et sensible, de la vie et de la culture du Japon traditionnel avec son héroïsme, sa courtoisie, ses raffinements, un pays encore indemne de toute occidentalisation.

Outre les Lettres déjà publiées par la Revue des Deux mondes en 1924, cet ouvrage offre des lettres inconnues, ainsi que deux textes, inédits en français, sur l'auteur signés Hugo von Hofmannsthal et Stefan Zweig.

" Lafcadio Hearn, écrit Marguerite Yourcenar, adopte le Japon comme on entre dans les ordres, l'épouse comme il prit authentiquement pour femme la fille d'un samouraï. " Marguerite Yourcenar

Biographie de Lafcadio HEARN

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire