Votre compte

Lire en mangeant ça fait rêver quand on est mort


Benoît ne parle pas, je parle trop. Il garde ses mots enfouis en lui, je puise les miens en moi et les évacue. Il accumule, j’expulse. Il implose, j’explose. Nous sommes antinomiques. Plus tard, nous serons des amants tragiques. Malgré le contrôle parental je connais ce mot, je ne suis pas gourde. Ami, amant, aimant, âme sœur, j’ai déjà ma petite idée sur la question. Entre Benoît et moi, ce ne sera jamais comme Madame et Monsieur. Eux sont des amants magnifiques. Nous, nous serons pathétiques. Mais tout cela est si loin, si flou, si impalpable. Je tends la main dans sa direction mais ne ramène que du vide. Je tends l’oreille mais n’attrape qu’un silence immobile et têtu. Moi, les silences, je les gomme. Gommer un silence, n’est-ce pas faire du bruit ? N’est-ce pas composer une chanson ? Ou provoquer un tintamarre ? Encore un joli mot, tintamarre. Aussi joli que tintinnabuler. Tous deux sont affaires de non-silence, sont affaires de mélodie, sont affaires de défaire les silences.

Ce livre est classé dans les catégories :

5,99 €
?

Version papier

11,00 €

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Lire en mangeant ça fait rêver quand on est mort”

Fiche technique

Résumé

Benoît ne parle pas, je parle trop. Il garde ses mots enfouis en lui, je puise les miens en moi et les évacue. Il accumule, j’expulse. Il implose, j’explose. Nous sommes antinomiques. Plus tard, nous serons des amants tragiques. Malgré le contrôle parental je connais ce mot, je ne suis pas gourde. Ami, amant, aimant, âme sœur, j’ai déjà ma petite idée sur la question. Entre Benoît et moi, ce ne sera jamais comme Madame et Monsieur. Eux sont des amants magnifiques. Nous, nous serons pathétiques. Mais tout cela est si loin, si flou, si impalpable. Je tends la main dans sa direction mais ne ramène que du vide. Je tends l’oreille mais n’attrape qu’un silence immobile et têtu. Moi, les silences, je les gomme. Gommer un silence, n’est-ce pas faire du bruit ? N’est-ce pas composer une chanson ? Ou provoquer un tintamarre ? Encore un joli mot, tintamarre. Aussi joli que tintinnabuler. Tous deux sont affaires de non-silence, sont affaires de mélodie, sont affaires de défaire les silences.

Biographie de Tayeb Alain Boualam

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire