Votre compte

Maître Zacharius


Maître Zacharius est un vieil horloger de Genève. Ouvrier minutieux, il a consacré sa vie à faire des montres et à perfectionner leur mécanisme. Or voilà que toutes celles qu'il a fabriquées se dérèglent et s'arrêtent. Il a beau les démonter, examiner les rouages, les remonter, les aiguilles restent mystérieusement immobiles. Celui dont la « vie se confond avec celle de ses horloges » se sent menacé de mort.

Avec Maître Zacharius ou l'Horloger qui avait perdu son âme, œuvre de jeunesse, Jules Verne (1828-1905), compose un conte fantastique très sombre qui annonce, par la place centrale qu'il accorde déjà à la science et à la figure du savant, les grands romans à venir. Il raconte ici le rendez-vous tragique de l'homme avec lui-même.

Ce livre est classé dans les catégories :

1,99 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Maître Zacharius”

Fiche technique

Résumé

Maître Zacharius est un vieil horloger de Genève. Ouvrier minutieux, il a consacré sa vie à faire des montres et à perfectionner leur mécanisme. Or voilà que toutes celles qu'il a fabriquées se dérèglent et s'arrêtent. Il a beau les démonter, examiner les rouages, les remonter, les aiguilles restent mystérieusement immobiles. Celui dont la « vie se confond avec celle de ses horloges » se sent menacé de mort.

Avec Maître Zacharius ou l'Horloger qui avait perdu son âme, œuvre de jeunesse, Jules Verne (1828-1905), compose un conte fantastique très sombre qui annonce, par la place centrale qu'il accorde déjà à la science et à la figure du savant, les grands romans à venir. Il raconte ici le rendez-vous tragique de l'homme avec lui-même.

Biographie de Jules Verne

Précurseur de la science-fiction, Jules Verne est né en 1828. Arrivé à Paris en 1848, il ne cessera plus d'écrire. Son sens de la documentation allié à une imagination foisonnante firent de lui un visionnaire, capable d'anticiper certaines découvertes dans un siècle fasciné par le progrès scientifique. Il meurt le 24 mars 1905.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire