Votre compte

Maupassant et les autres


Si les racines sentimentales de Jacques Chessex sont en Suisse, où il est né et où il vit aujourd’hui, ses racines intellectuelles sont en France. La France de Maupassant, mais aussi celle de Flaubert, de Zola, de Huysmans, des frères Goncourt, bref : celle des naturalistes. Jacques Chessex, fils spirituel du Maupassant de Boule-de-Suif et du Flaubert des Trois Contes, qui porte comme eux deux la moustache drue et chaleureuse, avouait dans Carabas, son récit autobiographique, qu’en période d’indécision ou de fatigue, il se plongeait dans les lettres de Flaubert et les contes de Maupassant : « Immédiatement, je me sens ragaillardi, écrire devient un acte vif, le monde retrouve ses intenses couleurs. Voilà de puissants toniques contre l’alanguissement et la velléité. » Sans la présence quotidienne et physique de Maupassant, comme des autres écrivains naturalistes, Jacques Chessex ne serait pas l’écrivain dont tout le monde a lu l’éblouissant Ogre, roman pour lequel il reçut, quoi de plus naturel, le prix Goncourt en 1973...

Ce livre est classé dans les catégories :

5,49 €
?

Version papier

16,57 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Maupassant et les autres”

Fiche technique

Résumé

Si les racines sentimentales de Jacques Chessex sont en Suisse, où il est né et où il vit aujourd’hui, ses racines intellectuelles sont en France. La France de Maupassant, mais aussi celle de Flaubert, de Zola, de Huysmans, des frères Goncourt, bref : celle des naturalistes. Jacques Chessex, fils spirituel du Maupassant de Boule-de-Suif et du Flaubert des Trois Contes, qui porte comme eux deux la moustache drue et chaleureuse, avouait dans Carabas, son récit autobiographique, qu’en période d’indécision ou de fatigue, il se plongeait dans les lettres de Flaubert et les contes de Maupassant : « Immédiatement, je me sens ragaillardi, écrire devient un acte vif, le monde retrouve ses intenses couleurs. Voilà de puissants toniques contre l’alanguissement et la velléité. » Sans la présence quotidienne et physique de Maupassant, comme des autres écrivains naturalistes, Jacques Chessex ne serait pas l’écrivain dont tout le monde a lu l’éblouissant Ogre, roman pour lequel il reçut, quoi de plus naturel, le prix Goncourt en 1973...

Biographie de Jacques Chessex

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire