Votre compte

Méditations africaines


Revisitons le savoir-faire et le savoir-vivre de l’Afrique. Résumé Méditations africaines est un livre d’aphorismes et de sagesses. Une suite de formes brèves et concises qui invite à lire et à penser le monde à partir de l’Afrique. Auprès du fleuve de Saint-Louis du Sénégal, un être pense lentement au fil de l’eau. C’est à cet exercice de méditation que nous convie Felwine Sarr. Extrait La floraison d’un arbre est soutenue par la constance du tronc, le jaillissement d’un torrent par celle du rocher. Nous ne sommes pas seulement utiles là où nous nous sentons le mieux, ce serait réduire nos potentialités à nos goûts; ouvrir tous ses bras, c’est ce que permet toute (auto) discipline. Extrait de la préface de Souleymane Bachir Diagne Felwine Sarr nous offre ici des pensées qui sont « pour lui-même» et donc pour tout homme « à qui rien de ce qui est humain n’est étranger». Elles n’ont pas de forme fixe, se présentant comme narration parfois, parfois comme le dessin rapide d’un caractère (un « archétype», dit Felwine, d’un portrait savoureux qu’il croque avec l’humour caustique d’un La Bruyère), le plus souvent comme un aphorisme, un concentré de signification, qui demande au lecteur de s’arrêter, de se réciter ces phrases (elles sont, de temps en temps, de véritables promesses de poèmes), de les ouvrir lentement pour leur faire déployer comme pétales les sens dont elles sont riches. De les faire revenir encore et encore à l’esprit. D’un mot: de les ruminer. C’est encore Nietzsche qui nous enseigne que méditer exige de s’instruire d’abord auprès des vaches de cet art suprême qui est celui de la rumination. L’auteur Écrivain et universitaire, Felwine Sarr est né en 1972 à Niodior. Il est l’auteur d’une œuvre novatrice et inspirante. Il a publié Dahij (Gallimard, 2009), 105 Rue Carnot (Mémoire d’encrier, 2011), Afrotopia (Philippe Rey, 2016, Grand prix de la Recherche), Ishindenshin (Mémoire d’encrier, 2017) et Habiter le monde (Mémoire d’encrier, 2017). Il anime avec Achille Mbembe le grand rendez-vous intellectuel africain, Les Ateliers de la pensée, à Dakar. Considéré comme l’un des plus brillants penseurs de l’Afrique, Felwine Sarr est parmi les intellectuels les plus féconds dans le renouveau d’une pensée africaine « décolonisée »

Ce livre est classé dans les catégories :

8,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Méditations africaines”

Fiche technique

Résumé

Revisitons le savoir-faire et le savoir-vivre de l’Afrique. Résumé Méditations africaines est un livre d’aphorismes et de sagesses. Une suite de formes brèves et concises qui invite à lire et à penser le monde à partir de l’Afrique. Auprès du fleuve de Saint-Louis du Sénégal, un être pense lentement au fil de l’eau. C’est à cet exercice de méditation que nous convie Felwine Sarr. Extrait La floraison d’un arbre est soutenue par la constance du tronc, le jaillissement d’un torrent par celle du rocher. Nous ne sommes pas seulement utiles là où nous nous sentons le mieux, ce serait réduire nos potentialités à nos goûts; ouvrir tous ses bras, c’est ce que permet toute (auto) discipline. Extrait de la préface de Souleymane Bachir Diagne Felwine Sarr nous offre ici des pensées qui sont « pour lui-même» et donc pour tout homme « à qui rien de ce qui est humain n’est étranger». Elles n’ont pas de forme fixe, se présentant comme narration parfois, parfois comme le dessin rapide d’un caractère (un « archétype», dit Felwine, d’un portrait savoureux qu’il croque avec l’humour caustique d’un La Bruyère), le plus souvent comme un aphorisme, un concentré de signification, qui demande au lecteur de s’arrêter, de se réciter ces phrases (elles sont, de temps en temps, de véritables promesses de poèmes), de les ouvrir lentement pour leur faire déployer comme pétales les sens dont elles sont riches. De les faire revenir encore et encore à l’esprit. D’un mot: de les ruminer. C’est encore Nietzsche qui nous enseigne que méditer exige de s’instruire d’abord auprès des vaches de cet art suprême qui est celui de la rumination. L’auteur Écrivain et universitaire, Felwine Sarr est né en 1972 à Niodior. Il est l’auteur d’une œuvre novatrice et inspirante. Il a publié Dahij (Gallimard, 2009), 105 Rue Carnot (Mémoire d’encrier, 2011), Afrotopia (Philippe Rey, 2016, Grand prix de la Recherche), Ishindenshin (Mémoire d’encrier, 2017) et Habiter le monde (Mémoire d’encrier, 2017). Il anime avec Achille Mbembe le grand rendez-vous intellectuel africain, Les Ateliers de la pensée, à Dakar. Considéré comme l’un des plus brillants penseurs de l’Afrique, Felwine Sarr est parmi les intellectuels les plus féconds dans le renouveau d’une pensée africaine « décolonisée »

Biographie de Felwine Sarr

Écrivain et universitaire, Felwine Sarr est né en 1972 à Niodior. Il est l’auteur d’une œuvre novatrice et inspirante. Il a publié Dahij (Gallimard, 2009), 105 Rue Carnot (Mémoire d’encrier, 2011), Afrotopia (Philippe Rey, 2016, Grand prix de la Recherche), Ishindenshin (Mémoire d’encrier, 2017) et Habiter le monde (Mémoire d’encrier, 2017). Il anime avec Achille Mbembe le grand rendez-vous intellectuel africain, Les Ateliers de la pensée, à Dakar. Considéré comme l’un des plus brillants penseurs de l’Afrique, Felwine Sarr est parmi les intellectuels les plus féconds dans le renouveau d’une pensée africaine « décolonisée »

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire