Votre compte

Mémoires d'un proscrit, Tome 1 (1812-1815)


Frédéric Guillaume de Vaudoncourt fut l’un des généraux de Napoléon. Publiés en 1835, ses Mémoires d’un proscrit n’ont étonnamment jamais été réédités, bien qu’ils constituent un témoignage précieux, de grande valeur historique et littéraire. C’est donc chose faite. Dans ce premier volume, qui couvre les années 1812 à 1815, le général Frédéric Guillaume de Vaudoncourt retrace brillamment les dernières années de l’Empire : engagé volontaire dans les armées de la République, puis appartenant à l’élite militaire de Napoléon Ier, il s’avère fin connaisseur des hommes et des idées de son temps. Avec un véritable talent d’homme de lettres, il mêle dans son récit l’épopée impériale à sa propre histoire : le désastre de Russie (1812), le retour des Bourbons (1814) et l’aventure des Cent-Jours (1815) sont aussi des expériences personnelles, racontées avec sobriété. Rédigés peu après les faits, ces Mémoires livrent une autre vision des événements épiques qui ont bouleversé la France et l’Europe au début du XIXe siècle, et c’est donc un regard rare, dénué du voile de la nostalgie napoléonienne, qu’ils proposent aux lecteurs d’aujourd’hui.

Ce livre est classé dans les catégories :

14,99 €
?

Version papier

29,25 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Mémoires d'un proscrit, Tome 1 (1812-1815)”

Fiche technique

Résumé

Frédéric Guillaume de Vaudoncourt fut l’un des généraux de Napoléon. Publiés en 1835, ses Mémoires d’un proscrit n’ont étonnamment jamais été réédités, bien qu’ils constituent un témoignage précieux, de grande valeur historique et littéraire. C’est donc chose faite. Dans ce premier volume, qui couvre les années 1812 à 1815, le général Frédéric Guillaume de Vaudoncourt retrace brillamment les dernières années de l’Empire : engagé volontaire dans les armées de la République, puis appartenant à l’élite militaire de Napoléon Ier, il s’avère fin connaisseur des hommes et des idées de son temps. Avec un véritable talent d’homme de lettres, il mêle dans son récit l’épopée impériale à sa propre histoire : le désastre de Russie (1812), le retour des Bourbons (1814) et l’aventure des Cent-Jours (1815) sont aussi des expériences personnelles, racontées avec sobriété. Rédigés peu après les faits, ces Mémoires livrent une autre vision des événements épiques qui ont bouleversé la France et l’Europe au début du XIXe siècle, et c’est donc un regard rare, dénué du voile de la nostalgie napoléonienne, qu’ils proposent aux lecteurs d’aujourd’hui.

Biographie de Frédéric Guillaume de Vaudoncourt

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire