Votre compte

Mémorial de Sainte-Hélène. Le manuscrit retrouvé


Un joyau pour une nouvelle collection dirigée par Thierry lentz : la Bibliothèque de Sainte-Hélène.

Le conseiller d'Etat Emmanuel de Las Cases accompagna Napoléon dans son exil en 1815, mais dut le quitter 16 mois plus tard. Ce n'est qu'en 1823 que parut son Mémorial, devenu la bible des nostalgiques de l'Empire, fondé sur ses conversations avec l'Empereur, réelles ou supposées, car il apparut vite que ce document était parfois trop beau pour être tout à fait vrai. Pour en juger, il aurait fallu disposer du manuscrit original, rédigé à Sainte-Hélène presque sous la dictée de Napoléon. Or les Anglais l'avaient confisqué en expulsant Las Cases. Les quatre historiens qui le publient aujourd'hui l'ont retrouvé récemment à la British Library, où il sommeillait incognito depuis deux siècles. Cette aventure éditoriale apporte un éclairage précieux et souvent inattendu sur ce que Napoléon a vraiment dit, et que Las Cases a enrichi et enjolivé. Ainsi la voix de l'Empereur se fait plus proche et plus authentique.

Ce livre est classé dans les catégories :

15,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Mémorial de Sainte-Hélène. Le manuscrit retrouvé”

Fiche technique

Résumé

Un joyau pour une nouvelle collection dirigée par Thierry lentz : la Bibliothèque de Sainte-Hélène.

Le conseiller d'Etat Emmanuel de Las Cases accompagna Napoléon dans son exil en 1815, mais dut le quitter 16 mois plus tard. Ce n'est qu'en 1823 que parut son Mémorial, devenu la bible des nostalgiques de l'Empire, fondé sur ses conversations avec l'Empereur, réelles ou supposées, car il apparut vite que ce document était parfois trop beau pour être tout à fait vrai. Pour en juger, il aurait fallu disposer du manuscrit original, rédigé à Sainte-Hélène presque sous la dictée de Napoléon. Or les Anglais l'avaient confisqué en expulsant Las Cases. Les quatre historiens qui le publient aujourd'hui l'ont retrouvé récemment à la British Library, où il sommeillait incognito depuis deux siècles. Cette aventure éditoriale apporte un éclairage précieux et souvent inattendu sur ce que Napoléon a vraiment dit, et que Las Cases a enrichi et enjolivé. Ainsi la voix de l'Empereur se fait plus proche et plus authentique.

Biographie de Peter HICKS

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire