Votre compte

Métaphysique des mœurs - Fondation – Introduction (Tome 1)


De la formation de l’éthique à l’éthique appliquée : ainsi pourrait-on caractériser le projet de la Métaphysique des mœurs. La Fondation (1785) part de l’expérience morale telle qu’elle est vécue par la conscience commune jusqu’à ce qui, permettant d’en rendre compte, apparaît comme «le principe ultime de la moralité», c’est-à-dire l’autonomie de la volonté. Formalisme et rigorisme d’une morale qui, comme le voudrait une légende tenace, serait incapable de se confronter à la contingence des situations? Rien n’est moins sûr. On trouvera ici, en guise de démenti, l’Introduction à la Métaphysique des mœurs, prélude par lequel Kant entame, en 1797, une vaste recherche sur l’application de l’exigence morale (Doctrine du droit et Doctrine de la vertu) qui compose le tome II de cette édition.
5,99 €
?

Version papier

6,00 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Métaphysique des mœurs - Fondation – Introduction (Tome 1)”

Fiche technique

  • Auteur : Emmanuel Kant
  • traduit par : Alain Renaut
  • Éditeur : Flammarion
  • Collection : GF
  • Date de parution : 29/08/18
  • EAN : 9782081448100
  • Format : PDF
  • Nombre de pages: 210
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

De la formation de l’éthique à l’éthique appliquée : ainsi pourrait-on caractériser le projet de la Métaphysique des mœurs. La Fondation (1785) part de l’expérience morale telle qu’elle est vécue par la conscience commune jusqu’à ce qui, permettant d’en rendre compte, apparaît comme «le principe ultime de la moralité», c’est-à-dire l’autonomie de la volonté. Formalisme et rigorisme d’une morale qui, comme le voudrait une légende tenace, serait incapable de se confronter à la contingence des situations? Rien n’est moins sûr. On trouvera ici, en guise de démenti, l’Introduction à la Métaphysique des mœurs, prélude par lequel Kant entame, en 1797, une vaste recherche sur l’application de l’exigence morale (Doctrine du droit et Doctrine de la vertu) qui compose le tome II de cette édition.

Biographie d’Emmanuel Kant

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire