Votre compte

Métrique latine humaniste


Depuis un demi-siècle, les études néo-latines se sont développées. Il a donc paru opportun de fournir à la Res Publica Litterarum un manuel de métrique adapté aux spécificités d’une poésie toujours vivante. Mais, comme il est impossible de l’embrasser dans sa totalité, l’ouvrage a été circonscrit à la poésie humaniste, dans un choix de poètes des pré-humanistes padouans et de Pétrarque jusqu’au XVIe siècle, avec quelques excursus au-delà. Dans la triple perspective de l’ethos, de la métrique et de la stylistique liée au mètre, il s’appuie sur les indications techniques données par les auteurs et confronte leurs déclarations théoriques à leur pratique et aux théories des manuels de métrique humanistes en privilégiant les deux premiers (Perotti, 1471). La première partie étudie les mètres dactyliques, hexamètre, distique élégiaque et autres ; la deuxième aborde les mètres lyriques, sapphiques, alcaïques, éolo-choriambiques, distiques des Épodes, phaléciens, galliambes, iambes, ioniques, anapestes, trochées et poèmes figurés ; la troisième concerne la métrique dramatique, tragédie et comédie.

Ce livre est classé dans les catégories :

52,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Métrique latine humaniste”

Fiche technique

Résumé

Depuis un demi-siècle, les études néo-latines se sont développées. Il a donc paru opportun de fournir à la Res Publica Litterarum un manuel de métrique adapté aux spécificités d’une poésie toujours vivante. Mais, comme il est impossible de l’embrasser dans sa totalité, l’ouvrage a été circonscrit à la poésie humaniste, dans un choix de poètes des pré-humanistes padouans et de Pétrarque jusqu’au XVIe siècle, avec quelques excursus au-delà. Dans la triple perspective de l’ethos, de la métrique et de la stylistique liée au mètre, il s’appuie sur les indications techniques données par les auteurs et confronte leurs déclarations théoriques à leur pratique et aux théories des manuels de métrique humanistes en privilégiant les deux premiers (Perotti, 1471). La première partie étudie les mètres dactyliques, hexamètre, distique élégiaque et autres ; la deuxième aborde les mètres lyriques, sapphiques, alcaïques, éolo-choriambiques, distiques des Épodes, phaléciens, galliambes, iambes, ioniques, anapestes, trochées et poèmes figurés ; la troisième concerne la métrique dramatique, tragédie et comédie.

Biographie de Jean-Louis Charlet

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire