Votre compte

Meurtre dans la cathédrale


L’histoire des résistances actives à l’action de l’Inquisition est demeurée jusqu’ici dans l’ombre, alors que les ouvrages sur ce tribunal et ses victimes se comptent par centaines. Le livre de Jacqueline Guiral-Hadziiossif traite un épisode clé de l’histoire de l’Inquisition, l’assassinat de Pedro Arbues, premier Inquisiteur aragonais, dans la cathédrale de Saragosse en 1485.

Grâce à des documents inédits et non exploités jusqu’ici, le livre retrace les étapes du complot, en analysant les mobiles et les raisons qui ont provoqué ce passage à l’acte, dans une société médiévale fractionnée par des rivalités économiques, les luttes politiques et les vieux relents d’une conversion de masse des notables juifs en 1415. Les convertis devenus « les mauvais chrétiens », les «marranes », affrontent ici à travers les délations anonymes des « vieux chrétiens », des juifs et des musulmans, les haines et les vindictes que nourrit leur ascension sociale réussie au sein d’une communauté divisée. La société urbaine est ainsi reconstruite dans sa réalité sociale, quotidienne, presque matérielle grâce à la foule des informations détaillées que livrent les archives du tribunal inquisitorial. À travers l’assasinat de l’Inquisiteur et de la répression du complot, c’est l’histoire du dernier soubresaut de la société médiévale et de l’émergence de l’État moderne avec ses instances de contrôle et de contrainte qui est ici racontée.

Ce livre est classé dans les catégories :

18,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Meurtre dans la cathédrale”

Fiche technique

Résumé

L’histoire des résistances actives à l’action de l’Inquisition est demeurée jusqu’ici dans l’ombre, alors que les ouvrages sur ce tribunal et ses victimes se comptent par centaines. Le livre de Jacqueline Guiral-Hadziiossif traite un épisode clé de l’histoire de l’Inquisition, l’assassinat de Pedro Arbues, premier Inquisiteur aragonais, dans la cathédrale de Saragosse en 1485.

Grâce à des documents inédits et non exploités jusqu’ici, le livre retrace les étapes du complot, en analysant les mobiles et les raisons qui ont provoqué ce passage à l’acte, dans une société médiévale fractionnée par des rivalités économiques, les luttes politiques et les vieux relents d’une conversion de masse des notables juifs en 1415. Les convertis devenus « les mauvais chrétiens », les «marranes », affrontent ici à travers les délations anonymes des « vieux chrétiens », des juifs et des musulmans, les haines et les vindictes que nourrit leur ascension sociale réussie au sein d’une communauté divisée. La société urbaine est ainsi reconstruite dans sa réalité sociale, quotidienne, presque matérielle grâce à la foule des informations détaillées que livrent les archives du tribunal inquisitorial. À travers l’assasinat de l’Inquisiteur et de la répression du complot, c’est l’histoire du dernier soubresaut de la société médiévale et de l’émergence de l’État moderne avec ses instances de contrôle et de contrainte qui est ici racontée.

Biographie de Jacqueline Guiral-Hadziiossif

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire