Votre compte

Michel Foucault, l'inquiétude de l'histoire


Avançant par bifurcations et ruptures, la pensée de Foucault renouvelle sans arrêt sesméthodes (archéologie, généalogie) et ses concepts (épistémès, dispositifs, problématisations). Sous cette ligne brisée se laisse lire l'unité, non d'un système, mais d'un souci : articuler l'analyse positive des normes historiques au repérage de leurs crises ; se défaire de toute référence au sujet constituant mais rouvrir l'interstice d'un soi , où penser autrement deviendrait possible.



Ce livre propose l'étude de deux moments précis de l'oeuvre : la description, dans l'Histoire de la folie, de la naissance de l'asile; l'examen de la subjectivation grecque, dans L'Usage des plaisirs. S'y laisse voir l'invention d'une nouvelle figure de la critique : critique sans surplomb qui, au lieu d'en appeler à la raison et aux principes, s'autorise des failles singulières ouvertes dans le jeu du savoir et du pouvoir. De cette position exposée et précaire, chaque livre tire sa puissance d'intervention : morale de l'inconfort, la pensée de Foucault est aussi une politique de l'incertitude.


Ce livre est classé dans les catégories :

11,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Michel Foucault, l'inquiétude de l'histoire”

Fiche technique

Résumé

Avançant par bifurcations et ruptures, la pensée de Foucault renouvelle sans arrêt sesméthodes (archéologie, généalogie) et ses concepts (épistémès, dispositifs, problématisations). Sous cette ligne brisée se laisse lire l'unité, non d'un système, mais d'un souci : articuler l'analyse positive des normes historiques au repérage de leurs crises ; se défaire de toute référence au sujet constituant mais rouvrir l'interstice d'un soi , où penser autrement deviendrait possible.



Ce livre propose l'étude de deux moments précis de l'oeuvre : la description, dans l'Histoire de la folie, de la naissance de l'asile; l'examen de la subjectivation grecque, dans L'Usage des plaisirs. S'y laisse voir l'invention d'une nouvelle figure de la critique : critique sans surplomb qui, au lieu d'en appeler à la raison et aux principes, s'autorise des failles singulières ouvertes dans le jeu du savoir et du pouvoir. De cette position exposée et précaire, chaque livre tire sa puissance d'intervention : morale de l'inconfort, la pensée de Foucault est aussi une politique de l'incertitude.


Biographie de Mathieu Potte-Bonneville

Mathieu Potte-Bonneville est philosophe, directeur du département Culture et Création du Centre Pompidou. Spécialiste de l’œuvre de Michel Foucault, il a notamment publié Michel Foucault, l’inquiétude de l’histoire (PUF, 2004) et D’après Foucault. Gestes, luttes, programmes avec Philippe Artières (Seuil, 2012). Co-fondateur de la revue Vacarme, il écrit aussi régulièrement sur le cinéma et les séries (The Wire, Game of Thrones) ou la littérature.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire