Votre compte

Mobilités et temporalités


La question des relations entre mobilités et temporalités conjugue deux préoccupations contemporaines qui semblent s'alimenter l'une l'autre. D'une part la question des mobilités – et particulièrement des congestions liées aux mobilités – est inscrite à l'agenda politique depuis plus de vingt ans. D'autre part, la question du temps - du discours sur son « accélération » à celui sur son individualisation, semble émerger timidement depuis le début de ce siècle dans la sphère politique. La question des relations entre mobilités et temporalités apparaît d'une extrême complexité car elle suppose, pour l'éclairer, d'interroger tout aussi bien la transformation des temps sociaux, les effets des dynamiques temporelles sur les structures (socio)-spatiales, l'organisation des modes de transports ou encore les attitudes temporelles propres à l'usage des divers modes de transport. Cet ouvrage reprend dix contributions issues du colloque Mobilités et temporalités organisé aux Facultés universitaires Saint-Louis à Bruxelles en mars 2004. Cette réunion s'inscrivait dans le cadre des travaux du groupe de travail « Mobilités spatiales et fluidités sociales » de l'Association internationale des sociologues de langue française (AISLF).

Ce livre est classé dans les catégories :

14,99 €
?

Version papier

40,00 €

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Mobilités et temporalités”

Fiche technique

Résumé

La question des relations entre mobilités et temporalités conjugue deux préoccupations contemporaines qui semblent s'alimenter l'une l'autre. D'une part la question des mobilités – et particulièrement des congestions liées aux mobilités – est inscrite à l'agenda politique depuis plus de vingt ans. D'autre part, la question du temps - du discours sur son « accélération » à celui sur son individualisation, semble émerger timidement depuis le début de ce siècle dans la sphère politique. La question des relations entre mobilités et temporalités apparaît d'une extrême complexité car elle suppose, pour l'éclairer, d'interroger tout aussi bien la transformation des temps sociaux, les effets des dynamiques temporelles sur les structures (socio)-spatiales, l'organisation des modes de transports ou encore les attitudes temporelles propres à l'usage des divers modes de transport. Cet ouvrage reprend dix contributions issues du colloque Mobilités et temporalités organisé aux Facultés universitaires Saint-Louis à Bruxelles en mars 2004. Cette réunion s'inscrivait dans le cadre des travaux du groupe de travail « Mobilités spatiales et fluidités sociales » de l'Association internationale des sociologues de langue française (AISLF).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire