Votre compte

Mohamed en hiver


Pour avoir cru qu’en Tunisie les gens étaient plus heureux, pour avoir rêvé que les épaules noires de Mohamed étaient le dernier refuge, le narrateur quitte les brumes glacées de Paris pour s’enfoncer dans la tiédeur sournoise de l’hiver tunisien. Car Tunis en hiver ne tient pas les promesses brillantes et faciles de l’été. Les rencontres n’y sont plus innocentes mais inquiétantes. Les portes se ferment, les fleurs sont vénéneuses, le plaisir est vénal. Et l’amour, surtout s’il est homosexuel, se cache, se masque et se travestit. Pendant que des femmes luttent contre la vieillesse, la solitude, la mort et la folie, des hommes, prostitués, policiers, éphèbes blonds, athlètes noirs, gigolos et tapettes se frôlent en une superbe danse baroque d’ombres et de lumières, de fards et de parfums. Les pièges se multiplient et la passion n’est qu’une trêve difficile à conquérir. Plongé au cœur de l’angoisse et des traquenards d’un monde en décomposition, André Barjou nous raconte une Afrique étrange, décevante et merveilleuse, en même temps qu’il nous dépeint la montée irrémédiable d’un amour fou, impossible. Le deuxième roman d’un véritable écrivain.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,49 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Mohamed en hiver”

Fiche technique

Résumé

Pour avoir cru qu’en Tunisie les gens étaient plus heureux, pour avoir rêvé que les épaules noires de Mohamed étaient le dernier refuge, le narrateur quitte les brumes glacées de Paris pour s’enfoncer dans la tiédeur sournoise de l’hiver tunisien. Car Tunis en hiver ne tient pas les promesses brillantes et faciles de l’été. Les rencontres n’y sont plus innocentes mais inquiétantes. Les portes se ferment, les fleurs sont vénéneuses, le plaisir est vénal. Et l’amour, surtout s’il est homosexuel, se cache, se masque et se travestit. Pendant que des femmes luttent contre la vieillesse, la solitude, la mort et la folie, des hommes, prostitués, policiers, éphèbes blonds, athlètes noirs, gigolos et tapettes se frôlent en une superbe danse baroque d’ombres et de lumières, de fards et de parfums. Les pièges se multiplient et la passion n’est qu’une trêve difficile à conquérir. Plongé au cœur de l’angoisse et des traquenards d’un monde en décomposition, André Barjou nous raconte une Afrique étrange, décevante et merveilleuse, en même temps qu’il nous dépeint la montée irrémédiable d’un amour fou, impossible. Le deuxième roman d’un véritable écrivain.

Biographie d’André Barjou

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire