Votre compte

Mon père le commandant


Né le 11 juin 1910 à Saint-André-de-Cubzac (Gironde), il aura été l'un des plus célèbres Français au monde. Jusqu'à sa mort en mai 1997, écrivant, filmant, dénonçant l'incurie de l'homme, prédisant les catastrophes écologiques à venir, il fut de tous les combats ; sa « Déclaration des droits des générations futures » reçut l'appui de neuf millions de citoyens à travers la planète.
On pensait tout savoir du commandant Cousteau ; son fils, qui prit part à l'aventure de la Calypso, dévoile l'homme derrière la légende. Un Cousteau insoupçonné, acceptant rarement la contradiction, capable de grandeurs et, parfois, d'un stupéfiant égoïsme. Jean-Michel, s'il fut son « collaborateur, complice et ami », ainsi qu'ils aimaient à se qualifier en public, apprit cependant par la presse que son père l'assignait en justice pour avoir donné le nom de Cousteau - mais n'était-ce pas aussi le sien ? -; au parc de loisirs qu'il avait ouvert aux îles Fidji en 1995.
Le « dernier des Cousteau » raconte ses difficultés à vivre dans l'ombre d'un père ambitieux, narcissique, qui partagea une partie de sa vie entre deux femmes et brisa deux familles. Jean-Michel fut l'un des rares à oser s'opposer à lui ; il révèle les facettes multiples d'un homme qui marqua son siècle. Première publication : l'Archipel, 2004.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,99 €
?

Version papier

8,80 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Mon père le commandant”

Fiche technique

Résumé

Né le 11 juin 1910 à Saint-André-de-Cubzac (Gironde), il aura été l'un des plus célèbres Français au monde. Jusqu'à sa mort en mai 1997, écrivant, filmant, dénonçant l'incurie de l'homme, prédisant les catastrophes écologiques à venir, il fut de tous les combats ; sa « Déclaration des droits des générations futures » reçut l'appui de neuf millions de citoyens à travers la planète.
On pensait tout savoir du commandant Cousteau ; son fils, qui prit part à l'aventure de la Calypso, dévoile l'homme derrière la légende. Un Cousteau insoupçonné, acceptant rarement la contradiction, capable de grandeurs et, parfois, d'un stupéfiant égoïsme. Jean-Michel, s'il fut son « collaborateur, complice et ami », ainsi qu'ils aimaient à se qualifier en public, apprit cependant par la presse que son père l'assignait en justice pour avoir donné le nom de Cousteau - mais n'était-ce pas aussi le sien ? -; au parc de loisirs qu'il avait ouvert aux îles Fidji en 1995.
Le « dernier des Cousteau » raconte ses difficultés à vivre dans l'ombre d'un père ambitieux, narcissique, qui partagea une partie de sa vie entre deux femmes et brisa deux familles. Jean-Michel fut l'un des rares à oser s'opposer à lui ; il révèle les facettes multiples d'un homme qui marqua son siècle. Première publication : l'Archipel, 2004.

Biographie de Jean-Michel Cousteau

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire