Votre compte

Mon voyage dans le Grand Nord américain


En 1965, après un magistral exploit au Cervin, le plus grand alpiniste de son époque met fin à une carrière inouïe. À 35 ans, Walter Bonatti abandonne la verticalité extrême pour se « jeter dans le monde à 360 degrés ». Il devient alors photo-reporter pour l’hebdomadaire Epoca et sillonne la planète. De l’Alaska au cap Horn, de la Sibérie à l’Afrique méridionale, du Sud-Est asiatique à la Nouvelle-Zélande, et jusqu’à l’Antarctique, il explore les contrées alors les plus reculées et les plus sauvages et en rapporte des récits palpitants, des images rares. Pour ce premier grand reportage, paru en 1966, Bonatti s’engage sur les traces de son auteur favori, Jack London, dans le Grand Nord américain : il emprunte la route des chercheurs d’or dans le Klondike puis pagaye pendant près de 2 500 kilomètres sur le fleuve Yukon. « L’aventure est un engagement de l’être tout entier et sait aller chercher dans les profondeurs ce qui est resté de meilleur et d’humain en nous. » Ses articles parus dans Epoca sont traduits ici pour la première fois en français.

Ce livre est classé dans les catégories :

14,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Mon voyage dans le Grand Nord américain”

Fiche technique

Résumé

En 1965, après un magistral exploit au Cervin, le plus grand alpiniste de son époque met fin à une carrière inouïe. À 35 ans, Walter Bonatti abandonne la verticalité extrême pour se « jeter dans le monde à 360 degrés ». Il devient alors photo-reporter pour l’hebdomadaire Epoca et sillonne la planète. De l’Alaska au cap Horn, de la Sibérie à l’Afrique méridionale, du Sud-Est asiatique à la Nouvelle-Zélande, et jusqu’à l’Antarctique, il explore les contrées alors les plus reculées et les plus sauvages et en rapporte des récits palpitants, des images rares. Pour ce premier grand reportage, paru en 1966, Bonatti s’engage sur les traces de son auteur favori, Jack London, dans le Grand Nord américain : il emprunte la route des chercheurs d’or dans le Klondike puis pagaye pendant près de 2 500 kilomètres sur le fleuve Yukon. « L’aventure est un engagement de l’être tout entier et sait aller chercher dans les profondeurs ce qui est resté de meilleur et d’humain en nous. » Ses articles parus dans Epoca sont traduits ici pour la première fois en français.

Biographie de Walter Bonatti

Walter Bonatti est né en Italie en 1930. Il a signé ses exploits les plus fameux dans les Alpes : face est du Grand Capucin (1951), pilier Bonatti au Dru (1955), solitaire hivernale dans la face nord du Cervin (1965)… C'est après cette magnifique première qu'il abandonne l'alpinisme extrême. En 2000, Jacques Chirac le fait officier de la Légion d'honneur.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire