Votre compte

Mondes du cinéma 3


Sommaire :

SIÈCLE MARKER
- Chijin No Ai (Stephen Sarrazin)
- Merde in Japan (Jean-Sébastien Chauvin)
- Giri (Pacôme Thiellement)
- Rencontre avec Yuko Sekiguchi autour de Black Rain (entretien avec Stephen Sarrazin)
- Hou Hsiao-hsien au Japon (entretien avec Jean-Michel Frodon)
- Un second regard : Sans soleil mérite d’être vu et revu (Chuck Stephens)
- Voyage en dépays : Chris Marker, Koumiko et les chats japonais (Mounir Allaoui)
- Le fonds de l’air est noir (Stéphane Pichelin)
- Entre les mains du peuple (Lorin Louis)

KALÉIDOSCOPE
- Retour sur le Festival panafricain d’Alger de William Klein (Olivier Hadouchi)
- Bref état des lieux de la production cinématographique en Afrique (Marion Berger & Federico Olivieri)
- Dima l’goudem (toujours vers l’avant) (Sonia Ahnou)
- La violence dans le cinéma algérien (1990-2007) (Samir Ardjoum)
- Entretien avec Samir Ardjoum (Olivier Hadouchi)
- Art vidéo algérien : une expérience en temps réel (Amina Zoubir)
- Éloge des possibles et de l’entre-deux, entretien avec Katia Kameli (Olivier Hadouchi)
- 1er Festival international du cinéma de Dharamsala, quand le cinéma fait vivre le réel (Samantha de Bendern)

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Mondes du cinéma 3”

Fiche technique

Résumé

Sommaire :

SIÈCLE MARKER
- Chijin No Ai (Stephen Sarrazin)
- Merde in Japan (Jean-Sébastien Chauvin)
- Giri (Pacôme Thiellement)
- Rencontre avec Yuko Sekiguchi autour de Black Rain (entretien avec Stephen Sarrazin)
- Hou Hsiao-hsien au Japon (entretien avec Jean-Michel Frodon)
- Un second regard : Sans soleil mérite d’être vu et revu (Chuck Stephens)
- Voyage en dépays : Chris Marker, Koumiko et les chats japonais (Mounir Allaoui)
- Le fonds de l’air est noir (Stéphane Pichelin)
- Entre les mains du peuple (Lorin Louis)

KALÉIDOSCOPE
- Retour sur le Festival panafricain d’Alger de William Klein (Olivier Hadouchi)
- Bref état des lieux de la production cinématographique en Afrique (Marion Berger & Federico Olivieri)
- Dima l’goudem (toujours vers l’avant) (Sonia Ahnou)
- La violence dans le cinéma algérien (1990-2007) (Samir Ardjoum)
- Entretien avec Samir Ardjoum (Olivier Hadouchi)
- Art vidéo algérien : une expérience en temps réel (Amina Zoubir)
- Éloge des possibles et de l’entre-deux, entretien avec Katia Kameli (Olivier Hadouchi)
- 1er Festival international du cinéma de Dharamsala, quand le cinéma fait vivre le réel (Samantha de Bendern)

Biographie de Mounir Allaoui

Jean-Michel Frodon, critique et journaliste, a été responsable des pages « cinéma » du Monde et directeur de la rédaction des Cahiers.

En ouvrant Twin Peaks par l’image de la destruction d’un tube cathodique, David Lynch avait marqué de manière décisive que son œuvre serait avant tout une méditation sur la télévision. Cette méditation, toutefois, ne visait pas simplement à découvrir la vérité de ce médium, vérité gnostique et capitaliste à la fois, mais aussi à en incarner la crise : ce moment où les puissances déchaînées par le miroir que la télévision tendait à ses spectateurs ne pouvaient que se retourner contre elle. Sommes-nous prêts à accepter cette mort violente ? Sommes-nous prêts à accepter les conséquences matérielles et spirituelles de la fin de la télévision ? Pacôme Thiellement revient sur l’œuvre de Lynch dans cette réédition très augmentée de La Main gauche de David Lynch, accompagnée de deux essais inédits, qui prend notamment en compte la troisième saison deTwin Peaks (2017).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire