Votre compte

Naissance de l'Amérique urbaine

Jacques Valette (series_edited_by)


Entre 1820 et 1920, les États-Unis deviennent une nation urbaine. La croissance des villes y est liée à la conquête du continent et au formidable essor économique qui fait de la république agraire de Jefferson la première puissance industrielle du monde. A l’essor des fonctions économiques correspondent des mutations dramatiques : l’espace urbain se transforme, les villes s’étendent et s’élèvent, les groupes sociaux et ethniques se font plus nombreux et plus hétérogènes, les fonctions urbaines se multiplient. Ce livre retrace ces évolutions en insistant sur les tensions entre l’unité et la fragmentation qui caractérisèrent tous les aspects de l’histoire des villes et des sociétés urbaines aux États-Unis, et qui donnèrent un nouveau sens à la devise de la république américaine, e pluribus unum.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,49 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Naissance de l'Amérique urbaine”

Fiche technique

Résumé

Entre 1820 et 1920, les États-Unis deviennent une nation urbaine. La croissance des villes y est liée à la conquête du continent et au formidable essor économique qui fait de la république agraire de Jefferson la première puissance industrielle du monde. A l’essor des fonctions économiques correspondent des mutations dramatiques : l’espace urbain se transforme, les villes s’étendent et s’élèvent, les groupes sociaux et ethniques se font plus nombreux et plus hétérogènes, les fonctions urbaines se multiplient. Ce livre retrace ces évolutions en insistant sur les tensions entre l’unité et la fragmentation qui caractérisèrent tous les aspects de l’histoire des villes et des sociétés urbaines aux États-Unis, et qui donnèrent un nouveau sens à la devise de la république américaine, e pluribus unum.

Biographie de François Weil

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire