Votre compte

Naples, escapades littéraires


Pour approcher, visiter, comprendre une ville, qu'y a-t-il de mieux que de découvrir ce que les grands auteurs ont pu en dire ? Laissez-vous surprendre par les textes consacrés aux plus belles cités du monde, puisés dans les récits de voyage, correspondances et autres carnets de route des écrivains-voyageurs.
D'après Chateaubriand, " on entre dans Naples presque sans le voir, par un chemin assez creux ". Sans doute n'a-t-il pas emprunté le bon, car l'entrée est " grandiose " aux yeux de Stendhal. Tandis que Sade s'étonne du manque de goût dont témoigne le Napolitain, un siècle plus tard Dumas s'en réjouit : c'est qu'il se contente de peu de chose.
Maupassant, Zola... : nombreux sont ceux qui ont vanté les rues étroites de Naples, ses femmes, ses enfants sur les balcons, penchés pour étendre le linge, à découvert toujours, car à Naples on vit dehors.

" Je n'oublierai pas plus la rue de Tolède que la vue qu'on a de tous les quartiers de Naples : c'est, sans comparaison, à mes yeux, la plus belle ville de l'univers. " Stendhal

Ce livre est classé dans les catégories :

2,99 €
?

Version papier

5,00 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Naples, escapades littéraires”

Fiche technique

  • Auteur : COLLECTIF
  • Éditeur : Robert Laffont
  • Date de parution : 15/02/18
  • EAN : 9782221217887
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 95
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

Pour approcher, visiter, comprendre une ville, qu'y a-t-il de mieux que de découvrir ce que les grands auteurs ont pu en dire ? Laissez-vous surprendre par les textes consacrés aux plus belles cités du monde, puisés dans les récits de voyage, correspondances et autres carnets de route des écrivains-voyageurs.
D'après Chateaubriand, " on entre dans Naples presque sans le voir, par un chemin assez creux ". Sans doute n'a-t-il pas emprunté le bon, car l'entrée est " grandiose " aux yeux de Stendhal. Tandis que Sade s'étonne du manque de goût dont témoigne le Napolitain, un siècle plus tard Dumas s'en réjouit : c'est qu'il se contente de peu de chose.
Maupassant, Zola... : nombreux sont ceux qui ont vanté les rues étroites de Naples, ses femmes, ses enfants sur les balcons, penchés pour étendre le linge, à découvert toujours, car à Naples on vit dehors.

" Je n'oublierai pas plus la rue de Tolède que la vue qu'on a de tous les quartiers de Naples : c'est, sans comparaison, à mes yeux, la plus belle ville de l'univers. " Stendhal

Biographie de COLLECTIF

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire