Votre compte

Napoléon et l'Europe


Le présent ouvrage, tiré des travaux du colloque organisé symboliquement dans une ville née de la volonté même de l'Empereur, met en lumière, autour d'exemples précis, tout le spectre des relations complexes et contradictoires, allant de la séduction à la soumission, de la rationalité modernisatrice au respect des traditions, du mépris des autres nations à la protection des habitants locaux, qui ont été nouées entre Napoléon et les peuples de l'Europe. Au-delà de tout jugement, il est possible de constater que la "brutalisation" croissante des combats, l'intervention définitive de l'État dans la sphère privée, l'affirmation des sentiments "nationaux" et des opinions communautaires promues à la dimension politique, ont totalement renouvelé les rapports entre les individus et entre les groupes dans toute l'Europe. Même la figure de l'Empereur, fugace maître du monde mais dont la destinée frappe les imaginations, ouvre des perspectives inédites aux contemporains. Si au final, la leçon est rude, car le désastre impérial clôt l'épisode, la réaction politique et religieuse, les guerres nationales et les déviations révolutionnaires en naissent, l'objectif de ce colloque a été de présenter le moment pendant lequel l'Europe de Napoléon s'inventait, dans ses grandeurs et ses innovations politiques, comme dans ses tragédies et ses petitesses.

Ce livre est classé dans les catégories :

5,99 €
?

Version papier

14,00 €

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Napoléon et l'Europe”

Fiche technique

Résumé

Le présent ouvrage, tiré des travaux du colloque organisé symboliquement dans une ville née de la volonté même de l'Empereur, met en lumière, autour d'exemples précis, tout le spectre des relations complexes et contradictoires, allant de la séduction à la soumission, de la rationalité modernisatrice au respect des traditions, du mépris des autres nations à la protection des habitants locaux, qui ont été nouées entre Napoléon et les peuples de l'Europe. Au-delà de tout jugement, il est possible de constater que la "brutalisation" croissante des combats, l'intervention définitive de l'État dans la sphère privée, l'affirmation des sentiments "nationaux" et des opinions communautaires promues à la dimension politique, ont totalement renouvelé les rapports entre les individus et entre les groupes dans toute l'Europe. Même la figure de l'Empereur, fugace maître du monde mais dont la destinée frappe les imaginations, ouvre des perspectives inédites aux contemporains. Si au final, la leçon est rude, car le désastre impérial clôt l'épisode, la réaction politique et religieuse, les guerres nationales et les déviations révolutionnaires en naissent, l'objectif de ce colloque a été de présenter le moment pendant lequel l'Europe de Napoléon s'inventait, dans ses grandeurs et ses innovations politiques, comme dans ses tragédies et ses petitesses.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire