Votre compte

Norbert Elias par lui-même


Norbert Elias, mort en 1990 à l'âge de 93 ans à Amsterdam, fut l’un des plus grands penseurs de notre temps. Il est né à Breslau, dans une famille juive aisée où il fait l'apprentissage de la culture allemande classique. En 1930, Karl Mannheim lui propose de le suivre comme assistant à l'université de Francfort. Mais, au printemps 1933 Elias doit fuir l'Allemagne. C’est à Londres  il élabore alors son livre sur « la civilisation des mœurs », sans doute l'un des livres majeurs du XXe siècle, à la fois un classique et un livre qui a fait couler beaucoup d’encre.
Norbert Elias par lui-même, constitué de plusieurs articles majeurs et d’un entretien, propose une biographie intellectuelle du penseur qui, non seulement éclaire de nombreux pans de son œuvre et mais aussi explicite les circonstances dans lesquelles lui sont venues ses principales intuitions, ou comment l’homme devient matière de son épistémologie. Ainsi, il analyse sa judéité dans un rapport établis/marginaux qu’il avait auparavant développé dans une enquête empirique révolutionnaire .Au terme de sa longue vie qui se confond avec le siècle, Elias confiait: "J'avais l'ambition de développer une image de la société qui ne soit pas idéologique." Il nous lasse en effet un héritage épistémologique riche, qui pense le monde en termes d’essences, mais de configurations.
Cet ouvrage est paru en 1991 chez Fayard.

Ce livre est classé dans les catégories :

5,49 €
?

Version papier

7,50 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Norbert Elias par lui-même”

Fiche technique

  • Auteur : Norbert Elias
  • Éditeur : Fayard/Pluriel
  • Collection : Pluriel
  • Date de parution : 03/04/13
  • EAN : 9782818500583
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 192
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Norbert Elias, mort en 1990 à l'âge de 93 ans à Amsterdam, fut l’un des plus grands penseurs de notre temps. Il est né à Breslau, dans une famille juive aisée où il fait l'apprentissage de la culture allemande classique. En 1930, Karl Mannheim lui propose de le suivre comme assistant à l'université de Francfort. Mais, au printemps 1933 Elias doit fuir l'Allemagne. C’est à Londres  il élabore alors son livre sur « la civilisation des mœurs », sans doute l'un des livres majeurs du XXe siècle, à la fois un classique et un livre qui a fait couler beaucoup d’encre.
Norbert Elias par lui-même, constitué de plusieurs articles majeurs et d’un entretien, propose une biographie intellectuelle du penseur qui, non seulement éclaire de nombreux pans de son œuvre et mais aussi explicite les circonstances dans lesquelles lui sont venues ses principales intuitions, ou comment l’homme devient matière de son épistémologie. Ainsi, il analyse sa judéité dans un rapport établis/marginaux qu’il avait auparavant développé dans une enquête empirique révolutionnaire .Au terme de sa longue vie qui se confond avec le siècle, Elias confiait: "J'avais l'ambition de développer une image de la société qui ne soit pas idéologique." Il nous lasse en effet un héritage épistémologique riche, qui pense le monde en termes d’essences, mais de configurations.
Cet ouvrage est paru en 1991 chez Fayard.

Biographie de Norbert Elias

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire