Votre compte

Nos années éperdues


" Parce que c'est lui, parce que c'est moi. "

Un ancien jeune homme revient en Normandie et, cédant aux caprices de sa mémoire, se souvient de sa rencontre avec Raphaël, en 1947. Raphaël qui deviendra l'ami majuscule, le frère électif.
Dans les années 1950, " la vie ressemblait encore à une promesse ". François Bott a la nostalgie tendre et joyeuse lorsqu'il évoque les mythologies littéraires et cinématographiques qui séduisaient ses amis, surnommés " Les Mousquetaires " : Édith Piaf, Rita Hayworth, Gene Tierney, Françoise Sagan, Jean-Paul Sartre, Albert Camus. Un seul homme politique les fait rêver : Pierre Mendès France.
Le destin est un " despote sénile et gâteux ". La guerre d'Algérie sifflera la fin de la récréation. Raphaël résiliera son sursis et sera tué dans les Aurès en mars 1962, quelques semaines avant le cessez-le-feu.


François Bott suit ses personnages à la trace. Il n'est dupe de rien ni de personne, car le temps vient toujours où les vies " prennent des couleurs d'arrière-saison ". De la guerre d'Algérie à Mai 68, c'est l'histoire d'une génération, les sixties.


Un roman enchanteur. Une littérature sans cheveux blancs.

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
?

Version papier

7,80 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Nos années éperdues”

Fiche technique

  • Auteur : François BOTT
  • Éditeur : Cherche Midi
  • Date de parution : 07/01/16
  • EAN : 9782749145297
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 66
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

" Parce que c'est lui, parce que c'est moi. "

Un ancien jeune homme revient en Normandie et, cédant aux caprices de sa mémoire, se souvient de sa rencontre avec Raphaël, en 1947. Raphaël qui deviendra l'ami majuscule, le frère électif.
Dans les années 1950, " la vie ressemblait encore à une promesse ". François Bott a la nostalgie tendre et joyeuse lorsqu'il évoque les mythologies littéraires et cinématographiques qui séduisaient ses amis, surnommés " Les Mousquetaires " : Édith Piaf, Rita Hayworth, Gene Tierney, Françoise Sagan, Jean-Paul Sartre, Albert Camus. Un seul homme politique les fait rêver : Pierre Mendès France.
Le destin est un " despote sénile et gâteux ". La guerre d'Algérie sifflera la fin de la récréation. Raphaël résiliera son sursis et sera tué dans les Aurès en mars 1962, quelques semaines avant le cessez-le-feu.


François Bott suit ses personnages à la trace. Il n'est dupe de rien ni de personne, car le temps vient toujours où les vies " prennent des couleurs d'arrière-saison ". De la guerre d'Algérie à Mai 68, c'est l'histoire d'une génération, les sixties.


Un roman enchanteur. Une littérature sans cheveux blancs.

Biographie de François BOTT

François Bott a longtemps dirigé Le Monde des livres. Il est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages, parmi lesquels des romans et des essais littéraires, notamment La Demoiselle des lumières (Gallimard, 1997), Sur la planète des sentiments (le cherche midi, 1998), Dieu prenait-il du café ? (le cherche midi, 2002), Radiguet, l'enfant avec une canne (Folio, 2003), Femmes extrêmes (le cherche midi, 2003), Faut-il rentrer de Montevideo ? (le cherche midi, 2005) Femmes de plaisir (le cherche midi, 2007),Vel d'Hiv' (le cherche midi, 2008), La Traversée des jours, souvenirs de la République des Lettres 1958-2008 (le cherche midi, 2010), Avez-vous l'adresse du paradis ? (le cherche midi, 2012 ; prix Lycéen de la ville de Caen 2013) et Le dernier tango de Kees Van Dongen (2014).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire