Votre compte

Notre-Dame-du-Vertige


Il y a de ces idées récurrentes… À quoi sert de penser si ce n’est pour agir de façon concrète sur son destin? Si seulement une pensée humaine changeait subitement le cours de l’univers, et fracassait la glace sans tain qui nous sépare du divin? Et si le divin était ici? J’étais à un carrefour comme on l’est toujours. Imaginons une sphère : il y a là le quotidien, c’est-à-dire le travail, l’argent, la famille, etc. Avec déjà là beaucoup de matière pour se tarauder. Imaginons un instant que tout y est ric-rac, nous pouvons donc passer au second orbe, où vivent des questions un peu plus profondes : la parole, l’écriture, la pensée, les rêves, etc. L’ironie, c’est qu’il est difficile de sortir du premier lieu. Nous tombons alors dans une tâche dite intellectuelle. Le soir, lorsque couché dans mon lit je me mets à penser à cela et que je tente de mettre de l’ordre dans ces cercles un à un, un vertige me prend parfois. Je crois que la poésie emprunte le même chemin. J’appelle ça faire du ménage, garder sa tête en ordre. Notre-Dame-du-Vertige n’est autre chose qu’un voyage tel qu’on les vit parfois à l’état de veille ou ailleurs.
9,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Notre-Dame-du-Vertige”

Fiche technique

Résumé

Il y a de ces idées récurrentes… À quoi sert de penser si ce n’est pour agir de façon concrète sur son destin? Si seulement une pensée humaine changeait subitement le cours de l’univers, et fracassait la glace sans tain qui nous sépare du divin? Et si le divin était ici? J’étais à un carrefour comme on l’est toujours. Imaginons une sphère : il y a là le quotidien, c’est-à-dire le travail, l’argent, la famille, etc. Avec déjà là beaucoup de matière pour se tarauder. Imaginons un instant que tout y est ric-rac, nous pouvons donc passer au second orbe, où vivent des questions un peu plus profondes : la parole, l’écriture, la pensée, les rêves, etc. L’ironie, c’est qu’il est difficile de sortir du premier lieu. Nous tombons alors dans une tâche dite intellectuelle. Le soir, lorsque couché dans mon lit je me mets à penser à cela et que je tente de mettre de l’ordre dans ces cercles un à un, un vertige me prend parfois. Je crois que la poésie emprunte le même chemin. J’appelle ça faire du ménage, garder sa tête en ordre. Notre-Dame-du-Vertige n’est autre chose qu’un voyage tel qu’on les vit parfois à l’état de veille ou ailleurs.

Biographie de Frédéric Marcotte

Frédéric Marcotte est né à Montréal. Il a publié deux livres de poésie aux Herbes rouges, Évangile (finaliste au prix Émile-Nelligan) et Théorie de la crise.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire