Votre compte

Nouvelles naturalistes pour interroger le réel - Classiques et Patrimoine


"Classiques & Patrimoine", la seule collection de classiques pédagogiques avec un rabat Histoire des arts et un rabat Repères chronologiques !

Un choix de cinq nouvelles (Hennique, Huysmans, Mirbeau, Maupassant et Zola) pour comprendre les ambitions du récit naturaliste, en matière de représentation de la réalité.

Notions littéraires : le genre de la nouvelle, le courant naturaliste, les points de vue
Histoire des arts : le courant naturaliste en peinture, le salon de peinture et de sculpture, l'art de la caricature

1,99 €
?

Ebook ePub Fixed Layout

Ce format numérique a été construit pour garder une mise en page fixe. La lecture est recommandée sur un grand écran (ordinateur ou tablette).

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Nouvelles naturalistes pour interroger le réel - Classiques et Patrimoine”

Fiche technique

Résumé

"Classiques & Patrimoine", la seule collection de classiques pédagogiques avec un rabat Histoire des arts et un rabat Repères chronologiques !

Un choix de cinq nouvelles (Hennique, Huysmans, Mirbeau, Maupassant et Zola) pour comprendre les ambitions du récit naturaliste, en matière de représentation de la réalité.

Notions littéraires : le genre de la nouvelle, le courant naturaliste, les points de vue
Histoire des arts : le courant naturaliste en peinture, le salon de peinture et de sculpture, l'art de la caricature

Biographie de Joris Karl Huysmans

Né en 1850 au château de Miromesnil près de Dieppe, Guy de Maupassant est un maître incontesté de la nouvelle. Ses oeuvres ont le plus souvent été publiées dans des journaux avant d'être reprises en recueil. Son regard ironique et acéré s'exerce dans différentes directions. Il croque la vie paysanne comme dans La Bête à Mait' Belhomme ou Coco. Il sait également émouvoir le lecteur en quelques pages qui retrace une vie, qu'il s'agisse de la vie gâchée d'une jeune femme (La parure) ou de l'histoire d'un cheval (Coco).Grand voyageur, Maupassant ne dédaigne pas le pittoresque noir, comme dans la nouvelle corse Une vendetta. La fin de sa vie est marquée par des désordres psychiques, comme en témoignent ses récits fantastiques. Il meurt fou à Paris, en 1893, à 43 ans. Premier grand écrivain issu de l'immigration, Émile Zola (1840-1902), orphelin à sept ans, rencontre au collège d'Aix-en-Provence le futur peintre Cézanne, puis monte à Paris. Il se passionne pour la littérature romantique, mais échoue au baccalauréat.Il entre, en 1862, comme chef de publicité aux éditions Hachette. Il y rencontre des écrivains célèbres (Lamartine, Michelet, Sainte-Beuve, etc.) et publie des écrits encore marqués par le romantisme, tels les Contes à Ninon (1864). Avec Thérèse Raquin (1867), il s'engage dans le naturalisme qu'il définira en 1880, dans Le Roman expérimental. L'Introduction à l'étude de la médecine expérimentale de Claude Bernard (1865) l'aide à théoriser sa conception littéraire. Ses romans montreront comment les phénomènes humains sont déterminés par l'hérédité et le milieu. Comme Balzac avec La Comédie humaine, il les regroupe sous un titre générique : Les Rougon-Macquart : histoire naturelle et sociale d'une famille sous le Second Empire. Malgré sa création prolifique, Zola ne rencontre qu'un maigre succès.En 1877, il triomphe avec L'Assommoir. Le « maître » a ses disciples (Huysmans, Maupassant, etc.) avec lesquels il compose Les Soirées de Médan. Nana (1880) le fait renouer avec le succès... et le scandale. Les misères des courtisanes choquent autant que celles des ouvriers, d'autant que Zola stigmatise la bourgeoisie. De 1882 à 1884, parallèlement à son oeuvre théorique (Le Roman expérimental ; Écrits sur l'art), Zola s'intéresse au petit commerce menacé par le capitalisme avec Pot-Bouille et Au Bonheur des dames. Son ancienne pauvreté, son athéisme, ses idées républicaines et son scientisme lui font concevoir le déterminisme économique comme moteur de l'existence, destructeur des valeurs humaines. En 1885, Germinal révèle le milieu méconnu des mines et semble justifier la révolte des damnés de la terre : Zola est consacré. La Bête humaine (1890), dont l'intrigue rappelle Thérèse Raquin, marque l'apogée des Rougon-Macquart. En vingt-quatre ans, Zola a publié vingt romans, avec plus de 1200 personnages. Cependant, lassé d'une critique qui lui reproche constamment sa noirceur, il envisage de nouveaux romans, proposant des remèdes aux maladies de la société.Dès 1894, Zola projette une trilogie - Les Trois Villes : Lourdes, Rome, Paris - dont le héros passe du séminaire à un athéisme serein et fécond. Mais, quand il apprend, fin 1897, que le capitaine Dreyfus est condamné à la déportation, Zola analyse les minutes du procès et se convainc de son innocence. Sa lettre au président Félix Faure, J'accuse, publiée en janvier 1898 dans L'Aurore, fait basculer l'opinion, mais Zola est condamné à un an de prison. Pourtant la justice triomphe : Dreyfus est gracié (1899), puis réhabilité (1906).Zola envisage une suite aux Trois Villes : Les Quatre Évangiles, mais il meurt asphyxié en septembre 1902. Parmi une foule immense, une délégation de mineurs scande ses obsèques d'un solennel « Germinal » et Anatole France prononce son éloge funèbre. En 1908, les cendres de Zola sont transférées au Panthéon.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire