Votre compte

Nuit blanche, magazine littéraire. No. 135, Été 2014


Avec ce numéro d’été revient la rubrique de création littéraire « Le livre jamais lu ». La parole est cette fois-ci donnée au Manitobain J.R. Léveillé, auteur, entre autres, du Soleil du lac qui se couche. Quatre ans après la mort de Pierre Vadeboncoeur, Nuit blanche revient sur le parcours, entre classicisme et modernité, de l’essayiste qui sans cesse a su réévaluer sa pensée. Sous la rubrique « Écrivains franco-canadiens », l’œuvre du romancier originaire d’Ottawa Daniel Poliquin est présentée par François Ouellet tandis que le plus récent ouvrage de ce dernier, Grandeurs et misères de l’écrivain national, Victor-Lévy Beaulieu et Jacques Ferron, fait l’objet d’un compte rendu critique par Laurent Laplante.
4,50 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Nuit blanche, magazine littéraire. No. 135, Été 2014”

Fiche technique

Résumé

Avec ce numéro d’été revient la rubrique de création littéraire « Le livre jamais lu ». La parole est cette fois-ci donnée au Manitobain J.R. Léveillé, auteur, entre autres, du Soleil du lac qui se couche. Quatre ans après la mort de Pierre Vadeboncoeur, Nuit blanche revient sur le parcours, entre classicisme et modernité, de l’essayiste qui sans cesse a su réévaluer sa pensée. Sous la rubrique « Écrivains franco-canadiens », l’œuvre du romancier originaire d’Ottawa Daniel Poliquin est présentée par François Ouellet tandis que le plus récent ouvrage de ce dernier, Grandeurs et misères de l’écrivain national, Victor-Lévy Beaulieu et Jacques Ferron, fait l’objet d’un compte rendu critique par Laurent Laplante.

Biographie de Suzanne Leclerc

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire