Votre compte

Oeuvres complètes tome 4 L'archipel du Goulag tome 1


Un livre de combat, qui a ébranlé les fondements du totalitarisme communiste et qui brûle encore les mains.

Ecrit de 1958 à 1967 dans la clandestinité, par fragments dissimulés dans des endroits différents, il a été activement recherché, et finalement découvert et saisi par le KGB en septembre 1973. Aussitôt, le premier tome a été publié d'urgence en Occident, la pression de l'opinion publique des pays libres étant la seule force capable de sauver l'auteur et tous ceux qui l'avaient aidé. Arrêté en février 1974, Soljénitsyne fut inculpé de trahison, puis, par décret du Présidium du Soviet suprême, déchu de la nationalité soviétique et expulsé d'URSS. Jusqu'à sa publication partielle par la revue Novy mir en 1990, l'Archipel ne sera lu en URSS que clandestinement, par la partie la plus courageuse de l'intelligentsia. Mais, en Occident, il sera répandu à des millions d'exemplaires et provoquera une mise en cause radicale de l'idéologie communiste.

Toute sa puissance d'évocation, son éloquence tumultueuse, tantôt grave et tantôt sarcastique, l'auteur les prête aux 227 personnes qui lui ont fourni leur témoignage, et à tous ceux " auxquels la vie a manqué pour raconter ces choses ". Là où rien n'est parvenu jusqu'à nous, " car l'Archipel est une terre sans écriture, dont la tradition orale s'interrompt avec la mort des indigènes ", il nous fait sentir le poids du silence et de l'oubli.

La première partie, " L'industrie pénitentiaire ", explique comment la machine vous happe et vous transforme en " zek ". Aux sources de la terreur, elle montre Lénine. Elle dresse la liste des " flots ", grands et petits, qui se sont déversés sur l'Archipel. En étudiant l'évolution de la mécanique judiciaire, elle explique les grands procès staliniens.

La deuxième partie, " Le mouvement perpétuel ", montre, à toute heure du jour et de la nuit, des convois de condamnés acheminés vers les camps: en fourgons automobiles, en " wagons-zaks " et wagons à bestiaux, en barges sur les fleuves, en colonnes de piétons dans la neige. Chaque mode de transfert engendre une torture propre, mais certains permettent d'étonnantes rencontres.

Le présent volume correspond à l'édition définitive du tome 1 de l'Archipel du Goulag publiée en russe par YMCA-Press en 1980. L'auteur a apporté bien plus que des modifications de détail à son texte de 1973. D'autre part, la traduction française parue en 1974 se ressentait de la hâte avec laquelle elle avait dû être exécutée. Le texte en a donc été revu avec tout le soin possible.

Ce livre est classé dans les catégories :

27,99 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Oeuvres complètes tome 4 L'archipel du Goulag tome 1”

Fiche technique

Résumé

Un livre de combat, qui a ébranlé les fondements du totalitarisme communiste et qui brûle encore les mains.

Ecrit de 1958 à 1967 dans la clandestinité, par fragments dissimulés dans des endroits différents, il a été activement recherché, et finalement découvert et saisi par le KGB en septembre 1973. Aussitôt, le premier tome a été publié d'urgence en Occident, la pression de l'opinion publique des pays libres étant la seule force capable de sauver l'auteur et tous ceux qui l'avaient aidé. Arrêté en février 1974, Soljénitsyne fut inculpé de trahison, puis, par décret du Présidium du Soviet suprême, déchu de la nationalité soviétique et expulsé d'URSS. Jusqu'à sa publication partielle par la revue Novy mir en 1990, l'Archipel ne sera lu en URSS que clandestinement, par la partie la plus courageuse de l'intelligentsia. Mais, en Occident, il sera répandu à des millions d'exemplaires et provoquera une mise en cause radicale de l'idéologie communiste.

Toute sa puissance d'évocation, son éloquence tumultueuse, tantôt grave et tantôt sarcastique, l'auteur les prête aux 227 personnes qui lui ont fourni leur témoignage, et à tous ceux " auxquels la vie a manqué pour raconter ces choses ". Là où rien n'est parvenu jusqu'à nous, " car l'Archipel est une terre sans écriture, dont la tradition orale s'interrompt avec la mort des indigènes ", il nous fait sentir le poids du silence et de l'oubli.

La première partie, " L'industrie pénitentiaire ", explique comment la machine vous happe et vous transforme en " zek ". Aux sources de la terreur, elle montre Lénine. Elle dresse la liste des " flots ", grands et petits, qui se sont déversés sur l'Archipel. En étudiant l'évolution de la mécanique judiciaire, elle explique les grands procès staliniens.

La deuxième partie, " Le mouvement perpétuel ", montre, à toute heure du jour et de la nuit, des convois de condamnés acheminés vers les camps: en fourgons automobiles, en " wagons-zaks " et wagons à bestiaux, en barges sur les fleuves, en colonnes de piétons dans la neige. Chaque mode de transfert engendre une torture propre, mais certains permettent d'étonnantes rencontres.

Le présent volume correspond à l'édition définitive du tome 1 de l'Archipel du Goulag publiée en russe par YMCA-Press en 1980. L'auteur a apporté bien plus que des modifications de détail à son texte de 1973. D'autre part, la traduction française parue en 1974 se ressentait de la hâte avec laquelle elle avait dû être exécutée. Le texte en a donc été revu avec tout le soin possible.

Biographie d’Alexandre Isaievitch Soljénitsyne

Alexandre Soljenitsyne (1918-2008) est un écrivain russe. Diplômé de mathématiques, de physique et de philosophie, il enseigne près de Rostov avant d'être mobilisé en 1940. Simple soldat, il est admis dans une école d'officier et envoyé, en 1942, sur le front de Prusse-Orientale. Promu capitaine en 1944, il est arrêté un an plus tard pour avoir critiqué Staline dans sa correspondance. Incarcéré puis envoyé au Goulag, il y est détenu pendant huit ans. À sa libération", il est sommé de ne pas quitter un village du Kazakhstan, où il enseigne les mathématiques, tout en se consacrant à l'écriture. En 1956, il est réhabilité et s'établit à Riazan, où il doit cependant dissimuler ses écrits. En 1962, Khrouchtchev autorise la parution, dans la revue Novy mir, d'Une journée d'Ivan Denissovitch, un ouvrage renouant avec la tradition du roman russe qui dépeint la vie au Goulag. Devenu mondialement célèbre, il voit ses écrits interdits en URSS et entreprend secrètement la rédaction de l'Archipel du Goulag, où sont dévoilées les réalités du régime soviétique et de son système concentrationnaire. Ses écrits, critiques du gouvernement, qu'il fait publier à l'étranger lui valent d'être arrêté une seconde fois, en 1974. Déchu de la nationalité russe, il est contraint de s'exiler avec sa famille et se réfugie à Zurich, puis aux États-Unis, où il poursuit son ½uvre. En 1994, il peut enfin réintégrer son pays après vingt ans d'exil. En 2007, il reçoit le prix d'État russe des mains de Vladimir Poutine. Il meurt à Moscou en 2008.Lauréat du prix Nobel de littérature en 1970, Alexandre Soljenitsyne est l'auteur d'une oeuvre considérable. Il a notamment publié Les tanks connaissent la vérité (Fayard, 1982), La Roue rouge (4 vol., Fayard, 1983-2009), Comment réaménager notre Russie : Réflexions dans la mesure de mes forces (Fayard, 1990), L'Archipel du Goulag (Fayard, 3 vol., 1991-2013), Les Invisibles (Fayard, 1992),  Le «Problème russe» à la fin du XXe siècle (Fayard, 1994), Le Grain tombé entre les meules (2 vol., Fayard, 1998-2003), La Russie sous l'avalanche (Fayard, 1998), Deux récits de guerre (Fayard, 2000), Deux siècles ensemble (2 vol., Fayard, 2002-2003), Études et Miniatures (Fayard, 2004), La Maison de Matriona, suivi de Incident à la gare de Kotchétovka (Fayard, 2007), Le Pavillon des cancéreux (Fayard, 2007), Le Premier Cercle (Fayard, 2007), Une journée d'Ivan Denissovitch (Fayard, 2007), Zaccharie l'Escarcelle et autres récits (Fayard, 2008).Six volumes de ses Oeuvres complètes sont déjà parus chez Fayard.Photo : © GAMA"

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire