Votre compte

Oliver Twist

P. Lorain (translator)

Alfred Girardin (translator)


Une femme accouche d’un petit garçon puis décède. Le bébé orphelin recevra le nom d’Oliver Twist et c’est ainsi que commence la vie de ce garçon qui ne va pas connaître que des jours heureux dans cette Angleterre du dix-neuvième siècle...

« Olivier Twist fut traduit en français pour la première fois par Ludovic Bénard. Cette première traduction, approximative parut en quatre volumes en 1841 chez l'éditeur G. Barba sous le titre "Olivier Twist, ou l'Orphelin du Dépôt de Mendicité". Une traduction identique, signée La Bédollière, par ailleurs traducteur de Cooper et Walter Scott, parut en 1850 sous le titre "Les Voleurs de Londres". Bénard serait par conséquent un pseudomyme de La Bédollière. La seconde traduction d'Oliver Twist par Alfred Gérardin est considérée comme la plus convenable des traductions françaises. » Sylvère Monod - Romantisme, 1999, Volume 29, Numéro 106, pp. 119-128. ‎

Traduit sous la direction de P. Lorain par Alfred Girardin.

Format professionnel électronique © Ink Book édition.

Ce livre est classé dans les catégories :

1,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Oliver Twist”

Fiche technique

Résumé

Une femme accouche d’un petit garçon puis décède. Le bébé orphelin recevra le nom d’Oliver Twist et c’est ainsi que commence la vie de ce garçon qui ne va pas connaître que des jours heureux dans cette Angleterre du dix-neuvième siècle...

« Olivier Twist fut traduit en français pour la première fois par Ludovic Bénard. Cette première traduction, approximative parut en quatre volumes en 1841 chez l'éditeur G. Barba sous le titre "Olivier Twist, ou l'Orphelin du Dépôt de Mendicité". Une traduction identique, signée La Bédollière, par ailleurs traducteur de Cooper et Walter Scott, parut en 1850 sous le titre "Les Voleurs de Londres". Bénard serait par conséquent un pseudomyme de La Bédollière. La seconde traduction d'Oliver Twist par Alfred Gérardin est considérée comme la plus convenable des traductions françaises. » Sylvère Monod - Romantisme, 1999, Volume 29, Numéro 106, pp. 119-128. ‎

Traduit sous la direction de P. Lorain par Alfred Girardin.

Format professionnel électronique © Ink Book édition.

Biographie de Charles Dickens

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire