Votre compte

Papineau


Dans le Québec d’aujourd’hui, la figure de Louis-Joseph Papineau est évoquée par les politiciens de tous horizons. D’un côté, des fédéralistes croient que les revendications de Papineau – qu’ils résument à l’exigence d’un gouvernement responsable – ont trouvé une réponse favorable grâce à la conciliation et à la collaboration de Louis-Hippolyte LaFontaine. De l’autre côté, des souverainistes soucieux de ne pas agiter les épouvantails de la violence donnent à penser que Papineau tenait aux liens de la colonie avec l’Angleterre. Lamonde et Livernois montrent que, depuis Lord Durham (1792-1840) jusqu’à André Pratte (né en 1957), la méprise a pu être profitable à plusieurs intellectuels, historiens et politiciens. Mais ils insistent pour retourner à la pensée de Papineau : pourquoi s’opposait-il au gouvernement responsable, lui, le républicain en quête d’une république ? Les auteurs se sont donné pour but de montrer toutes les conséquences de l’erreur, de faire voir qu’elle a une incidence sur quelques blocages de la société québécoise, à moins qu’elle en soit plutôt une manifestation subreptice.

Ce livre est classé dans les catégories :

13,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Papineau”

Fiche technique

Résumé

Dans le Québec d’aujourd’hui, la figure de Louis-Joseph Papineau est évoquée par les politiciens de tous horizons. D’un côté, des fédéralistes croient que les revendications de Papineau – qu’ils résument à l’exigence d’un gouvernement responsable – ont trouvé une réponse favorable grâce à la conciliation et à la collaboration de Louis-Hippolyte LaFontaine. De l’autre côté, des souverainistes soucieux de ne pas agiter les épouvantails de la violence donnent à penser que Papineau tenait aux liens de la colonie avec l’Angleterre. Lamonde et Livernois montrent que, depuis Lord Durham (1792-1840) jusqu’à André Pratte (né en 1957), la méprise a pu être profitable à plusieurs intellectuels, historiens et politiciens. Mais ils insistent pour retourner à la pensée de Papineau : pourquoi s’opposait-il au gouvernement responsable, lui, le républicain en quête d’une république ? Les auteurs se sont donné pour but de montrer toutes les conséquences de l’erreur, de faire voir qu’elle a une incidence sur quelques blocages de la société québécoise, à moins qu’elle en soit plutôt une manifestation subreptice.

Biographie d’Yvan Lamonde

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire