Votre compte

Parce que c'était lui


L’écrivain n’est pas que ce solitaire qui passe ses jours et ses nuits à noircir des pages et des pages d’une œuvre en devenir.
Il est des amitiés riches, fécondes entre auteurs. Dans ce livre, Bernard Morlino raconte quarante d’entre elles, plus ou moins fameuses, mais toujours fortes de cette passion que seuls les artistes peuvent vivre.
Montaigne et La Boétie, Valéry et Mallarmé, Cocteau et Max Jacob, Genet et Simone de Beauvoir, Queneau et Pérec, Françoise Sagan et Bernard Frank, bien sûr… Mais aussi Proust et Lucien Daudet, Apollinaire et Rouveyre, Saint Ex et Léon Werth, Char et Camus, Morand et Chardonne, Drieu et Rigaut, Guitry et Willemetz, Cabu et Wolinski…
Le répertoire est vaste, et fait l’éloge de ce sentiment si fort.
 

Ce livre est classé dans les catégories :

16,99 €
?

Version papier

22,40 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Parce que c'était lui”

Fiche technique

Résumé

L’écrivain n’est pas que ce solitaire qui passe ses jours et ses nuits à noircir des pages et des pages d’une œuvre en devenir.
Il est des amitiés riches, fécondes entre auteurs. Dans ce livre, Bernard Morlino raconte quarante d’entre elles, plus ou moins fameuses, mais toujours fortes de cette passion que seuls les artistes peuvent vivre.
Montaigne et La Boétie, Valéry et Mallarmé, Cocteau et Max Jacob, Genet et Simone de Beauvoir, Queneau et Pérec, Françoise Sagan et Bernard Frank, bien sûr… Mais aussi Proust et Lucien Daudet, Apollinaire et Rouveyre, Saint Ex et Léon Werth, Char et Camus, Morand et Chardonne, Drieu et Rigaut, Guitry et Willemetz, Cabu et Wolinski…
Le répertoire est vaste, et fait l’éloge de ce sentiment si fort.
 

Biographie de Bernard Morlino

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire