Votre compte

Passer les frontières sociales


Cible principale des débats sur les vices et vertus de l’élitisme à la française, les grandes écoles font aujourd’hui l’objet de multiples mesures pour élargir leur vivier de recrutement. L’instauration de la « discrimination positive » à Sciences Po Paris, puis l’obligation faite aux grandes écoles d’accueillir au moins 30 % de boursiers ont provoqué de vives polémiques. Mais ce tumulte médiatique laisse dans l’ombre les principaux intéressés, les étudiants bénéficiaires des politiques d’ouverture sociale. Ils ont leur mot à dire. Souvent issus des milieux populaires et, pour beaucoup, de familles immigrées, qui sont ces jeunes ? En franchissant les frontières sociales, à quelles épreuves sont-ils confrontés au quotidien ?

Grâce à une enquête ethnographique au long cours sur une classe préparatoire réservée à des bacheliers ZEP, dans un lycée prestigieux de province, ce « polar sociologique » montre comment ces étudiants sont sélectionnés, formés et transformés au fil de leur parcours, jusqu’à leur arrivée dans le monde du travail. À travers leurs espoirs et leurs craintes, leurs découvertes et leurs déconvenues, leurs succès et leurs échecs, ces étudiants s’affrontent à un problème qui nous concerne tous : que signifie concrètement changer de milieu social et tout faire pour « réussir » ?

 

Paul Pasquali est sociologue, chargé de recherche au CNRS (CURAPP-ESS, Amiens). Ses travaux portent principalement sur la mobilité sociale, l’éducation et l’histoire des sciences humaines.

Ce livre est classé dans les catégories :

13,99 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Passer les frontières sociales”

Fiche technique

  • Auteur : Paul Pasquali
  • Éditeur : Fayard
  • Collection : Essais
  • Date de parution : 10/09/14
  • EAN : 9782213683256
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 464
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Cible principale des débats sur les vices et vertus de l’élitisme à la française, les grandes écoles font aujourd’hui l’objet de multiples mesures pour élargir leur vivier de recrutement. L’instauration de la « discrimination positive » à Sciences Po Paris, puis l’obligation faite aux grandes écoles d’accueillir au moins 30 % de boursiers ont provoqué de vives polémiques. Mais ce tumulte médiatique laisse dans l’ombre les principaux intéressés, les étudiants bénéficiaires des politiques d’ouverture sociale. Ils ont leur mot à dire. Souvent issus des milieux populaires et, pour beaucoup, de familles immigrées, qui sont ces jeunes ? En franchissant les frontières sociales, à quelles épreuves sont-ils confrontés au quotidien ?

Grâce à une enquête ethnographique au long cours sur une classe préparatoire réservée à des bacheliers ZEP, dans un lycée prestigieux de province, ce « polar sociologique » montre comment ces étudiants sont sélectionnés, formés et transformés au fil de leur parcours, jusqu’à leur arrivée dans le monde du travail. À travers leurs espoirs et leurs craintes, leurs découvertes et leurs déconvenues, leurs succès et leurs échecs, ces étudiants s’affrontent à un problème qui nous concerne tous : que signifie concrètement changer de milieu social et tout faire pour « réussir » ?

 

Paul Pasquali est sociologue, chargé de recherche au CNRS (CURAPP-ESS, Amiens). Ses travaux portent principalement sur la mobilité sociale, l’éducation et l’histoire des sciences humaines.

Biographie de Paul Pasquali

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire