Votre compte

Péché collectif et responsabilité


Quelle dose d’inconscience ne faut-il pas pour oser parler de péché ? Cette notion ne relève-t-elle pas, désormais, de l'archéologie de la conscience humaine ? Et comment parler de péché collectif sans paraître réactiver d'anciens mythes pessimistes dont l'imprécision nourrirait à la fois les torpeurs fatalistes et les excès fanatiques ? La session théologique, organisée dans le cadre de l'École des sciences philosophiques et religieuses des F.U.S.L., en 1985, et, dont ce volume présente les travaux, a voulu affronter ces nouvelles évidences critiques et contribuer à lever les malentendus et les suspicions qui, de points de vue opposés, font de la notion de péché collectif un repoussoir. Et si un recours renouvelé aux textes et mythes fondateurs de notre tradition judéo-chrétienne nous réservait la surprise d'une libération du lien pervers entre responsabilité et culpabilisme ? Le débat théologique se soutient de l'appel fait aux ressources de la réflexion philosophique, de l’analyse économique et des apports de l'exégèse.

Ce livre est classé dans les catégories :

8,99 €
?

Version papier

18,59 €

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Péché collectif et responsabilité”

Fiche technique

Résumé

Quelle dose d’inconscience ne faut-il pas pour oser parler de péché ? Cette notion ne relève-t-elle pas, désormais, de l'archéologie de la conscience humaine ? Et comment parler de péché collectif sans paraître réactiver d'anciens mythes pessimistes dont l'imprécision nourrirait à la fois les torpeurs fatalistes et les excès fanatiques ? La session théologique, organisée dans le cadre de l'École des sciences philosophiques et religieuses des F.U.S.L., en 1985, et, dont ce volume présente les travaux, a voulu affronter ces nouvelles évidences critiques et contribuer à lever les malentendus et les suspicions qui, de points de vue opposés, font de la notion de péché collectif un repoussoir. Et si un recours renouvelé aux textes et mythes fondateurs de notre tradition judéo-chrétienne nous réservait la surprise d'une libération du lien pervers entre responsabilité et culpabilisme ? Le débat théologique se soutient de l'appel fait aux ressources de la réflexion philosophique, de l’analyse économique et des apports de l'exégèse.

Biographie de Pierre Watté

Paul Löwenthal est économiste, professeur émérite à l’université catholique de Louvain. Engagé dans la coopération internationale (Amérique latine), il a en outre collaboré avec la Ligue belge des droits de l’homme et Amnesty International (Belgique francophone) en matière de droits économiques et sociaux. Membre du Conseil interdiocésain des laïcs catholiques de Belgique francophone, il l’a présidé de 2001 à 2007. Il est notamment l’auteur de Un droit, des morales. Valoriser l’État laïque (PIE Peter Lang, 2008).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire