Votre compte

Philippe Soupault


Philippe Soupault a 90 ans ! Le silence vient de les saluer, mais il n’attendait pas plus douce manifestation. Fille de la liberté, féroce et tendre, sa poésie fluide, sans clinquant, née de zones d’ombre confrontées à la réalité, est fondée sur l’acceptation de soi et le détachement. Son rôle dans le surréalisme est capital bien que souvent occulté. La redécouverte de Lautréamont c’est lui ! Il publie les données du surréalisme dans une revue passée inaperçue, et ses romans sont scandaleusement oubliés. En 1919, Soupault vit le surréalisme, Breton s’en inspire, et Aragon l’observe. En 1932, il écrit : « Hitler c’est la guerre ! ». En 1938, à la demande de Léon Blum, il crée Radio-Tunis d’où il mène une violente campagne antifasciste. En 1942, Pétain l’emprisonne. En 1943, pour l’AFP, il rétablit le pont de l’information entre les deux Amériques. Philippe Soupault traverse le siècle, mais ne veut jamais arriver. Il a été l’ami d’Apollinaire, de Proust et de Joyce. « Je suis un raté », dit-il. Le parcours d’un moderne.

Ce livre est classé dans les catégories :

8,99 €
?

Version papier

6,10 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Philippe Soupault”

Fiche technique

Résumé

Philippe Soupault a 90 ans ! Le silence vient de les saluer, mais il n’attendait pas plus douce manifestation. Fille de la liberté, féroce et tendre, sa poésie fluide, sans clinquant, née de zones d’ombre confrontées à la réalité, est fondée sur l’acceptation de soi et le détachement. Son rôle dans le surréalisme est capital bien que souvent occulté. La redécouverte de Lautréamont c’est lui ! Il publie les données du surréalisme dans une revue passée inaperçue, et ses romans sont scandaleusement oubliés. En 1919, Soupault vit le surréalisme, Breton s’en inspire, et Aragon l’observe. En 1932, il écrit : « Hitler c’est la guerre ! ». En 1938, à la demande de Léon Blum, il crée Radio-Tunis d’où il mène une violente campagne antifasciste. En 1942, Pétain l’emprisonne. En 1943, pour l’AFP, il rétablit le pont de l’information entre les deux Amériques. Philippe Soupault traverse le siècle, mais ne veut jamais arriver. Il a été l’ami d’Apollinaire, de Proust et de Joyce. « Je suis un raté », dit-il. Le parcours d’un moderne.

Biographie de Bernard Morlino

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire