Votre compte

Pierre Ceyrac ou la grâce d'aimer


Il révélait Jésus par sa personne : tel est le sentiment de ceux qui ont eu la chance d'approcher un jour Pierre Ceyrac (1914-2012), considéré aujourd'hui par beaucoup comme un saint. Né dans une grande famille de notables de Corrèze, entré à dix-sept ans au noviciat des jésuites, il était parti à vingt-trois ans pour l'Inde qui l'attirait depuis toujours. C'est dans ce pays tant aimé qu'il devait mourir presque centenaire, après des décennies consacrées à vivre avec et pour les plus pauvres. Entre temps, il avait fait une parenthèse de treize années dans les camps de Thaïlande, au secours des réfugiés cambodgiens fuyant le génocide.

De cette vie entièrement offerte, Anne-Sophie Constant nous livre l'essentiel en allant chercher, au-delà d'une action humanitaire en elle-même remarquable, la « grâce d'aimer » qui a toujours habité cet homme humble et ouvert à tous. Ainsi nous est-il permis de pénétrer la spiritualité incarnée que Pierre Ceyrac résumait d'une phrase qui exprime la radicalité de son engagement : « Tout ce qui n'est pas donné est perdu. »

Ce livre est classé dans les catégories :

13,99 €
?

Version papier

20,90 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Pierre Ceyrac ou la grâce d'aimer”

Fiche technique

  • Auteur : Anne-Sophie Constant
  • Éditeur : Albin Michel
  • Date de parution : 29/01/20
  • EAN : 9782226450838
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 240
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Il révélait Jésus par sa personne : tel est le sentiment de ceux qui ont eu la chance d'approcher un jour Pierre Ceyrac (1914-2012), considéré aujourd'hui par beaucoup comme un saint. Né dans une grande famille de notables de Corrèze, entré à dix-sept ans au noviciat des jésuites, il était parti à vingt-trois ans pour l'Inde qui l'attirait depuis toujours. C'est dans ce pays tant aimé qu'il devait mourir presque centenaire, après des décennies consacrées à vivre avec et pour les plus pauvres. Entre temps, il avait fait une parenthèse de treize années dans les camps de Thaïlande, au secours des réfugiés cambodgiens fuyant le génocide.

De cette vie entièrement offerte, Anne-Sophie Constant nous livre l'essentiel en allant chercher, au-delà d'une action humanitaire en elle-même remarquable, la « grâce d'aimer » qui a toujours habité cet homme humble et ouvert à tous. Ainsi nous est-il permis de pénétrer la spiritualité incarnée que Pierre Ceyrac résumait d'une phrase qui exprime la radicalité de son engagement : « Tout ce qui n'est pas donné est perdu. »

Biographie d’Anne-Sophie Constant

Docteur et agrégée de lettres classiques, Anne-Sophie Constant est spécialiste de poésie contemporaine, en particulier du poète Pierre Emmanuel, auteur duquel elle a publié une anthologie en Spiritualités vivantes (La Seconde naissance, 2016).

Elle est une amie de l'Arche et de Jean Vanier depuis longtemps, et a publié Jean Vanier. Portrait d'un homme libre chez Albin Michel en 2014, repris en poche en 2019 dans une édition augmentée.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire