Votre compte

Pinochet s'en va...


Le Chili qui est apparu au travers de l'arrestation du général Pinochet, le 16 octobre 1998, à Londres, n'est pas un pays simple. Ce n'est pas pour autant un pays incompréhensible. Il est le résultat d'une période particulière : celle de la transition à la démocratie, commencée en 1988, et qui s'achève en mars 1994. L'étude de la période de transition à la démocratie revêt une importance singulière en ceci qu'elle impose de comprendre la nature du régime qui la précède, le régime militaire, et qu'elle permet de saisir la nature du régime qui lui succède, la nouvelle démocratie chilienne. Le régime militaire du général Pinochet a été triple : répressif, personnel, mais également révolutionnaire, par la construction d'un régime jusque là inconnu au Chili. Le plébiscite du 5 octobre 1988 devait constituer « le second étage de la fusée » de l'institutionnalisation politique de la dictature : il provoquera le basculement vers la démocratie. Ce moment crucial de l'histoire moderne chilienne amorce la lecture historique de la période Pinochet, tout en ouvrant les perspectives d'un régime démocratisé. Fondé sur la négociation et le consensus, il a permis un changement du régime, et non un changement de régime. La transition négociée à la chilienne est présentée ici à travers ses détails, et donc ses techniques institutionnelles, juridiques ou politiques, dans un ouvrage de recherche nourri d'enquêtes directes auprès des acteurs de la période - à commencer par des entretiens avec le général Pinochet et les acteurs de la transition.

Ce livre est classé dans les catégories :

10,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Pinochet s'en va...”

Fiche technique

Résumé

Le Chili qui est apparu au travers de l'arrestation du général Pinochet, le 16 octobre 1998, à Londres, n'est pas un pays simple. Ce n'est pas pour autant un pays incompréhensible. Il est le résultat d'une période particulière : celle de la transition à la démocratie, commencée en 1988, et qui s'achève en mars 1994. L'étude de la période de transition à la démocratie revêt une importance singulière en ceci qu'elle impose de comprendre la nature du régime qui la précède, le régime militaire, et qu'elle permet de saisir la nature du régime qui lui succède, la nouvelle démocratie chilienne. Le régime militaire du général Pinochet a été triple : répressif, personnel, mais également révolutionnaire, par la construction d'un régime jusque là inconnu au Chili. Le plébiscite du 5 octobre 1988 devait constituer « le second étage de la fusée » de l'institutionnalisation politique de la dictature : il provoquera le basculement vers la démocratie. Ce moment crucial de l'histoire moderne chilienne amorce la lecture historique de la période Pinochet, tout en ouvrant les perspectives d'un régime démocratisé. Fondé sur la négociation et le consensus, il a permis un changement du régime, et non un changement de régime. La transition négociée à la chilienne est présentée ici à travers ses détails, et donc ses techniques institutionnelles, juridiques ou politiques, dans un ouvrage de recherche nourri d'enquêtes directes auprès des acteurs de la période - à commencer par des entretiens avec le général Pinochet et les acteurs de la transition.

Biographie de Bruno Patino

Bruno Patino est directeur éditorial d’Arte France et dirige l’école de journalisme de Sciences Po. Spécialiste des médias et des questions numériques, il est l’auteur, avec Jean-François Fogel, d’Une Presse sans Gutenberg et de LaCondition Numérique. Dernier essai publié : Télévisions (Grasset, 2016).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire