Votre compte

Plaisir extrême


Plaisir extrême. Comment peut-on être romancier ? C'est pour répondre à cette question (qu'il ne se serait peut-être jamais posée si un romancier n'avait épousé sa fille) que l'auteur, qui nourrissait envers les ouvrages de fiction quelques préjugés, a entrepris son livre. Étude ? Confession ? Comédie ? Récit ? Mélodrame ? Il y a un peu de tout cela dans un texte, indéfinissable, qui passe de Schéhérazade à Jeanne d'Arc, de Boccace à Beckett, court de Los Angeles à Haliguen, du Nouveau-Mexique au mont Sinaï, traite de trains et de fontaines, médite sur la voix de Dieu, les cafés parisiens, l'activité portuaire d'une ville hanséatique et la verrerie mérovingienne. Point de digressions gratuites, pourtant, mais un voyage à travers les territoires divers, imprévisibles, que traverse le fil de la narration, héroïne de ce livre. Avec l'espoir qu'il garde le reflet du plaisir extrême que La Fontaine affirmait prendre à la lecture des contes.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,49 €
?

Version papier

7,48 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Plaisir extrême”

Fiche technique

Résumé

Plaisir extrême. Comment peut-on être romancier ? C'est pour répondre à cette question (qu'il ne se serait peut-être jamais posée si un romancier n'avait épousé sa fille) que l'auteur, qui nourrissait envers les ouvrages de fiction quelques préjugés, a entrepris son livre. Étude ? Confession ? Comédie ? Récit ? Mélodrame ? Il y a un peu de tout cela dans un texte, indéfinissable, qui passe de Schéhérazade à Jeanne d'Arc, de Boccace à Beckett, court de Los Angeles à Haliguen, du Nouveau-Mexique au mont Sinaï, traite de trains et de fontaines, médite sur la voix de Dieu, les cafés parisiens, l'activité portuaire d'une ville hanséatique et la verrerie mérovingienne. Point de digressions gratuites, pourtant, mais un voyage à travers les territoires divers, imprévisibles, que traverse le fil de la narration, héroïne de ce livre. Avec l'espoir qu'il garde le reflet du plaisir extrême que La Fontaine affirmait prendre à la lecture des contes.

Biographie de Pierre Schneider

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire