Votre compte

Plan d'évasion


L'étrange pénitencier où débarque Henri a beau porter le nom historique de Cayenne, il n'en est pas moins le symbole d'un étrange Purgatoire, confinant à un Enfer humain tout aussi étrange. Pourquoi Henri est-il envoyé là ? Pourquoi a-t-il quitté sa jeune femme, Irène, qu'il aime pourtant profondément ? La réponse à ces deux questions, c'est au lecteur de la chercher : elle variera selon chacun. Peut-être l'existence d'Henri au pénitencier est-elle l'image de l'existence même ? Peut-être Castel, le directeur tout-puissant de cette île du Diable, qui se livre à des expériences physiologiques et psychologiques sur ses " sujets ", est-il un aspect de la raison démente qui régit le monde ? Même le destin final d'Henri nous laisse sur un point d'interrogation...
Tel est ce roman, où Bioy Casares rompt, une fois de plus, totalement, avec les traditions classiques de la fiction littéraire, et qui vous prend si bien, pourtant, dans les mailles de sa trame que l'on en vient à se demander si là ne sont pas la vraie réalité et le vrai réalisme.

Ce livre est classé dans les catégories :

5,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Plan d'évasion”

Fiche technique

Résumé

L'étrange pénitencier où débarque Henri a beau porter le nom historique de Cayenne, il n'en est pas moins le symbole d'un étrange Purgatoire, confinant à un Enfer humain tout aussi étrange. Pourquoi Henri est-il envoyé là ? Pourquoi a-t-il quitté sa jeune femme, Irène, qu'il aime pourtant profondément ? La réponse à ces deux questions, c'est au lecteur de la chercher : elle variera selon chacun. Peut-être l'existence d'Henri au pénitencier est-elle l'image de l'existence même ? Peut-être Castel, le directeur tout-puissant de cette île du Diable, qui se livre à des expériences physiologiques et psychologiques sur ses " sujets ", est-il un aspect de la raison démente qui régit le monde ? Même le destin final d'Henri nous laisse sur un point d'interrogation...
Tel est ce roman, où Bioy Casares rompt, une fois de plus, totalement, avec les traditions classiques de la fiction littéraire, et qui vous prend si bien, pourtant, dans les mailles de sa trame que l'on en vient à se demander si là ne sont pas la vraie réalité et le vrai réalisme.

Biographie d’Adolfo BIOY CASARES

C'est avec son roman L'Invention de Morel qu'Adolfo Bioy Casares (1914-1999) a conquis la célébrité. Avec Jorge Luis Borges, son aîné de quinze ans, Bioy Casares avait signé plusieurs ouvrages d'une feinte ironie qui dissimulait leur commune antipathie pour le " politiquement correct " de leur époque. Consacré maître de la littérature fantastique grâce à ce premier roman, Bioy Casares a produit ensuite une œuvre d'une rare originalité. On lui doit Journal de la guerre au cochon (" Pavillons Poche ", 2018), Le Songe des héros, Un champion fragile (" Pavillons Poche ", 2014)ou encore Le Héros des femmes (" Pavillons Poche ", 2014), où il mêle avec un talent consommé les thèmes qui lui sont chers depuis ses débuts : le fantastique et l'amour. Il a été couronné en 1990 du prix Cervantes, la plus haute distinction littéraire de la langue espagnole.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire