Votre compte

Poil de carotte

Léon Guichard (introduction_and_notes_by)

Clarisse Barthélemy (supplement_by)


« L’enfant, Victor Hugo et bien d’autres l’ont vu ange. C’est féroce et infernal qu’il faut le voir. D’ailleurs, la littérature sur l’enfant ne peut être renouvelée que si l’on se place à ce point de vue. L’enfant est un petit animal nécessaire. »Ainsi qu’il l’annonçait en 1890, Jules Renard s’attache, avec Poil de Carotte, à jeter bas nos idées reçues sur l’enfance. Loin de l’image d’Épinal et à cent lieues de toute mièvrerie, il donne ainsi à voir la laideur, la malpropreté et la lâcheté d’un petit garçon roux, surnommé Poil de Carotte, qui emprunte bien de ses traits à l’enfant que fut Jules Renard. Mais du « petit animal » dont il faut dompter les instincts au souffre-douleur, il n’y a qu’un pas, et Poil de Carotte apparaît aussi comme la malheureuse victime d’une mauvaise mère, méchante et parfois sadique, qui lui inflige humiliations et injustes brimades…Œuvre de démythification, de vengeance et de tendresse refoulée, Poil de Carotte est le chef-d’œuvre de Jules Renard, et l’un des plus poignants romans de l’enfance.

Ce livre est classé dans les catégories :

2,49 €
?

Version papier

17,00 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Poil de carotte”

Fiche technique

Résumé

« L’enfant, Victor Hugo et bien d’autres l’ont vu ange. C’est féroce et infernal qu’il faut le voir. D’ailleurs, la littérature sur l’enfant ne peut être renouvelée que si l’on se place à ce point de vue. L’enfant est un petit animal nécessaire. »Ainsi qu’il l’annonçait en 1890, Jules Renard s’attache, avec Poil de Carotte, à jeter bas nos idées reçues sur l’enfance. Loin de l’image d’Épinal et à cent lieues de toute mièvrerie, il donne ainsi à voir la laideur, la malpropreté et la lâcheté d’un petit garçon roux, surnommé Poil de Carotte, qui emprunte bien de ses traits à l’enfant que fut Jules Renard. Mais du « petit animal » dont il faut dompter les instincts au souffre-douleur, il n’y a qu’un pas, et Poil de Carotte apparaît aussi comme la malheureuse victime d’une mauvaise mère, méchante et parfois sadique, qui lui inflige humiliations et injustes brimades…Œuvre de démythification, de vengeance et de tendresse refoulée, Poil de Carotte est le chef-d’œuvre de Jules Renard, et l’un des plus poignants romans de l’enfance.

Biographie de Jules Renard

Diane Meur, ancienne élève de l’École normale supérieure, a notamment traduit des textes de Paul Nizon, Robert Musil, Heinrich Heine, ou encore Erich Auerbach. Elle a obtenu en 2010 le prix Halpérine-Kaminsky pour l’ensemble de son œuvre de traduction. On lui doit, dans la GF, les éditions de la Lettre d’une inconnue, de Vingt-quatre heures de la vie d’une femme, d’Amok et du Joueur d’échecs de Zweig. Elle est par ailleurs l’auteur, chez Sabine Wespieser, de plusieurs romans : La Vie de Mardochée de Löwenfels écrite par lui-même (2002), Raptus (2004), Les Vivants et les ombres (2007) et Les Villes de la plaine (2011).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire