Votre compte

Politique et Sociétés. Vol. 37 No. 2, 2018


Les usages des technologies numériques dans la sphère politique constituent un objet de recherche largement investi en science politique, cependant en langue anglaise plus qu’en français. Ce numéro spécial de Politique et Sociétés s’emploie à rétablir l’équilibre, en présentant et en mettant en perspective les résultats d’un projet comparatif franco-québécois sur les campagnes en ligne, enpolitique.com. L’introduction propose une synthèse de la littérature universitaire concernant trois domaines : les usages du web et des médias sociaux comme outils de campagne électorale, la constitution d’équipes spécialisées dans la communication politique numérique, et les appropriations des dispositifs de campagne par des citoyens, sociologiquement spécifiques, et politisés. L’introduction présente aussi une synthèse des résultats français et québécois discutés dans le numéro, qui montrent que l’expansion des technologies numériques ne fait pas disparaître les logiques antérieures de structuration de la compétition électorale. En revanche, elle conduit à des réaménagements importants des activités de communication politique.
9,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Politique et Sociétés. Vol. 37 No. 2, 2018”

Fiche technique

Résumé

Les usages des technologies numériques dans la sphère politique constituent un objet de recherche largement investi en science politique, cependant en langue anglaise plus qu’en français. Ce numéro spécial de Politique et Sociétés s’emploie à rétablir l’équilibre, en présentant et en mettant en perspective les résultats d’un projet comparatif franco-québécois sur les campagnes en ligne, enpolitique.com. L’introduction propose une synthèse de la littérature universitaire concernant trois domaines : les usages du web et des médias sociaux comme outils de campagne électorale, la constitution d’équipes spécialisées dans la communication politique numérique, et les appropriations des dispositifs de campagne par des citoyens, sociologiquement spécifiques, et politisés. L’introduction présente aussi une synthèse des résultats français et québécois discutés dans le numéro, qui montrent que l’expansion des technologies numériques ne fait pas disparaître les logiques antérieures de structuration de la compétition électorale. En revanche, elle conduit à des réaménagements importants des activités de communication politique.

Biographie de Fabienne Greffet

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire