Votre compte

Portée-la-Lumière


Entouré par les monts Qinling, dans la province du Shaanxi, se trouve le Bourg-des-Cerisiers. Portée-la-Lumière, jeune femme aussi ravissante que brillante, vient d’y être nommée responsable de l’administration. Assistée de la fidèle Zhuzi, elle doit veiller à l’ordre et à l’« harmonie » sociale et répondre aux multiples doléances des villageois, qu’il s’agisse d’une infestation de poux ou de la construction d’une nouvelle usine supposée apporter la prospérité économique. Mais le coeur tendre de Portée-la-Lumière pourrait bien la conduire à sa perte.

Dans ce roman colossal, Jia Pingwa peint un saisissant tableau de la Chine rurale, du petit peuple des campagnes et des nombreuses tensions et contradictions qui fissurent le vernis de la fameuse « harmonie » censée régner dans le pays.

Traduit du chinois par Geneviève Imbot-Bichet

Ce livre est classé dans les catégories :

18,99 €
?

Version papier

27,00 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Portée-la-Lumière”

Fiche technique

  • Auteur : Jia Pingwa
  • Éditeur : Stock
  • Collection : La cosmopolite
  • Date de parution : 17/10/18
  • EAN : 9782234078468
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 800
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Entouré par les monts Qinling, dans la province du Shaanxi, se trouve le Bourg-des-Cerisiers. Portée-la-Lumière, jeune femme aussi ravissante que brillante, vient d’y être nommée responsable de l’administration. Assistée de la fidèle Zhuzi, elle doit veiller à l’ordre et à l’« harmonie » sociale et répondre aux multiples doléances des villageois, qu’il s’agisse d’une infestation de poux ou de la construction d’une nouvelle usine supposée apporter la prospérité économique. Mais le coeur tendre de Portée-la-Lumière pourrait bien la conduire à sa perte.

Dans ce roman colossal, Jia Pingwa peint un saisissant tableau de la Chine rurale, du petit peuple des campagnes et des nombreuses tensions et contradictions qui fissurent le vernis de la fameuse « harmonie » censée régner dans le pays.

Traduit du chinois par Geneviève Imbot-Bichet

Biographie de Jia Pingwa

Jia Pingwa est né en 1952. Comme beaucoup d’étudiants chinois, il a été contraint par la révolution culturelle d’interrompre ses études. Entré en 1972 à l’université de Xian, il s’est rapidement imposé comme l’une des plus importantes voix chinoises contemporaines. Son oeuvre littéraire, très ancrée dans sa région natale et le monde paysan, est traduite dans le monde entier. En 1997, il obtient le Prix Femina étranger pour son roman La Capitale déchue, traduit par Geneviève Imbot-Bichet et publié chez Stock.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire