Votre compte

Pour un christianisme intempestif


Dans notre monde déchu, le christianisme est nécessairement intempestif. Il arrive à contretemps, étranger à nos croyances, à nos désirs. Aussi intempestif  maintenant qu’à l’origine, lorsque son message était si dérangeant, à Jérusalem, à Athènes, à Rome, que Jésus et les premiers chrétiens en grand nombre furent tués.
Jésus laissait ses auditeurs «ébahis», «abasourdis». Le drame pour nous, à qui le christianisme semble familier, c’est que nous ne nous étonnons plus, étant devenus sourds à l’altérité de la parole évangélique, à la troublante singularité de la foi chrétienne.
Le christianisme est une contre-culture ; il contredit toute l’orientation – ou mieux, l’occidentalisation – de notre pensée. Tout en éclairant en profondeur ce qui nous intéresse sur terre. Il est urgent de le retrouver, non pas comme un ensemble de doctrines, mais comme une Personne à connaître, une aventure au-delà des limites, grâce à la révélation biblique, continuellement surprenante, inconfortable, et suprêmement joyeuse.

Ce livre est classé dans les catégories :

14,99 €
?

Version papier

19,00 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Pour un christianisme intempestif”

Fiche technique

  • Auteur : Michael Edwards
  • Éditeur : Editions de Fallois
  • Date de parution : 12/02/20
  • EAN : 9791032101551
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 183
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Dans notre monde déchu, le christianisme est nécessairement intempestif. Il arrive à contretemps, étranger à nos croyances, à nos désirs. Aussi intempestif  maintenant qu’à l’origine, lorsque son message était si dérangeant, à Jérusalem, à Athènes, à Rome, que Jésus et les premiers chrétiens en grand nombre furent tués.
Jésus laissait ses auditeurs «ébahis», «abasourdis». Le drame pour nous, à qui le christianisme semble familier, c’est que nous ne nous étonnons plus, étant devenus sourds à l’altérité de la parole évangélique, à la troublante singularité de la foi chrétienne.
Le christianisme est une contre-culture ; il contredit toute l’orientation – ou mieux, l’occidentalisation – de notre pensée. Tout en éclairant en profondeur ce qui nous intéresse sur terre. Il est urgent de le retrouver, non pas comme un ensemble de doctrines, mais comme une Personne à connaître, une aventure au-delà des limites, grâce à la révélation biblique, continuellement surprenante, inconfortable, et suprêmement joyeuse.

Biographie de Michael Edwards

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire