Votre compte

Premier amour


En 1833, Vladimir Pétrovitch, adolescent languide et nonchalant, prépare ses examens d’entrée à l’université lorsqu’il aperçoit Zinaïda. Fille d’une princesse désargentée, elle utilise sa beauté peu commune pour réunir une troupe d’admirateurs qu’elle pousse à l’aigreur à force d’agaceries. Vladimir, pour sa part, ne cesse de l’épier depuis la palissade qui sépare leurs logis. Un jour, son père rencontre la mystérieuse voisine ; ils se donnent rendez-vous. Ce récit partiellement autobiographique renoue avec le romantisme morose qui fait la singularité de Tourgueniev : des « hommes superflus » s’y croisent avant de se perdre sous le poids de leurs passions.
1,99 €
?

Version papier

17,90 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Premier amour”

Fiche technique

Résumé

En 1833, Vladimir Pétrovitch, adolescent languide et nonchalant, prépare ses examens d’entrée à l’université lorsqu’il aperçoit Zinaïda. Fille d’une princesse désargentée, elle utilise sa beauté peu commune pour réunir une troupe d’admirateurs qu’elle pousse à l’aigreur à force d’agaceries. Vladimir, pour sa part, ne cesse de l’épier depuis la palissade qui sépare leurs logis. Un jour, son père rencontre la mystérieuse voisine ; ils se donnent rendez-vous. Ce récit partiellement autobiographique renoue avec le romantisme morose qui fait la singularité de Tourgueniev : des « hommes superflus » s’y croisent avant de se perdre sous le poids de leurs passions.

Biographie d’Ivan Tourgueniev

Ivan Sergueïevitch Tourgueniev (1818-1883) Avec Tolstoï et Dostoïevski, il est l’un des trois grands écrivains russes de la seconde moitié du xixe siècle. Condamné par la censure et mal aimé des critiques littéraires dans son pays, il vécut assez longtemps en France, où il contribua à faire connaître la littérature russe.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire