Votre compte

Premières communautés paysannes en Méditerranée occidentale


La transition de l’économie de chasse-cueillette à l’économie agricole en Méditerranée centrale et occidentale s’effectue essentiellement entre le VIIe et le IVe millénaire avant J.-C. Cette période voit s’implanter un type d’économie totalement neuf, générateur de mutations rapides et souvent irréversibles au plan de l’environnement. À ce titre les mutations de cette période jouent un rôle essentiel dans l’évolution ultérieure des sociétés et de leur cadre de vie et participent au fondement même du monde rural protohistorique et historique. C’est la première fois que de la mer Égée au Portugal et à la façade atlantique de l’Europe sont confrontés les résultats de nombreux spécialistes relevant de plusieurs disciplines, qu’ils soient archéologues, physiciens, géographes ou palynologues, anthracologistes, faunistes, sédimentologues ou pétrographes. Au cours de ce Colloque la genèse du monde rural a été traitée, autant que possible, dans la totalité de ses aspects : chronologie, variation des niveaux marins, mutations de l’environnement, impacts humains sur le paysage et les sols, caractères des premiers élevages, débuts de l’agriculture, circulation des matériaux, diversité des expressions culturelles de l’Égée et de l’Adriatique jusqu’à l’Atlantique.

Ce livre est classé dans les catégories :

15,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Premières communautés paysannes en Méditerranée occidentale”

Fiche technique

Résumé

La transition de l’économie de chasse-cueillette à l’économie agricole en Méditerranée centrale et occidentale s’effectue essentiellement entre le VIIe et le IVe millénaire avant J.-C. Cette période voit s’implanter un type d’économie totalement neuf, générateur de mutations rapides et souvent irréversibles au plan de l’environnement. À ce titre les mutations de cette période jouent un rôle essentiel dans l’évolution ultérieure des sociétés et de leur cadre de vie et participent au fondement même du monde rural protohistorique et historique. C’est la première fois que de la mer Égée au Portugal et à la façade atlantique de l’Europe sont confrontés les résultats de nombreux spécialistes relevant de plusieurs disciplines, qu’ils soient archéologues, physiciens, géographes ou palynologues, anthracologistes, faunistes, sédimentologues ou pétrographes. Au cours de ce Colloque la genèse du monde rural a été traitée, autant que possible, dans la totalité de ses aspects : chronologie, variation des niveaux marins, mutations de l’environnement, impacts humains sur le paysage et les sols, caractères des premiers élevages, débuts de l’agriculture, circulation des matériaux, diversité des expressions culturelles de l’Égée et de l’Adriatique jusqu’à l’Atlantique.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire