Votre compte

Préserver un lien. Éthique des métiers de la relation


Œuvrer en tant que « sujet éthique » serait la tâche d’un professionnel en relation avec un autre. En nommant la force des sentiments qui habitent un sujet dans son action, Mireille Cifali recommande le développement du travail éthique. Elle rappelle aux métiers de la relation leur dimension d’humanité, la puissance de leurs rencontres, qu’elles se nouent autour d’un apprentissage, d’un soin du corps et/ou de l’âme. Préserver est un mot qui cherche à « prendre soin », s’interroge sur les conséquences des gestes posés et qui œuvre en tensions, apparaissant souvent comme une conjugaison de contraires : affirmer mais douter, savoir et savoir qu’on ignore, agir et s’abstenir, parler et se taire, avoir des certitudes et être prêt à y renoncer, accepter d’être vulnérable et conserver les forces d’affronter. Si le changement est inéluctable, demeurent des dimensions auxquelles tenir : la dimension relationnelle de nos gestes, celle affective de nos paroles et de nos regards et celle encore intérieure de nos pensées.

Ce livre est classé dans les catégories :

19,99 €
?

Version papier

25,00 €

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Préserver un lien. Éthique des métiers de la relation”

Fiche technique

Résumé

Œuvrer en tant que « sujet éthique » serait la tâche d’un professionnel en relation avec un autre. En nommant la force des sentiments qui habitent un sujet dans son action, Mireille Cifali recommande le développement du travail éthique. Elle rappelle aux métiers de la relation leur dimension d’humanité, la puissance de leurs rencontres, qu’elles se nouent autour d’un apprentissage, d’un soin du corps et/ou de l’âme. Préserver est un mot qui cherche à « prendre soin », s’interroge sur les conséquences des gestes posés et qui œuvre en tensions, apparaissant souvent comme une conjugaison de contraires : affirmer mais douter, savoir et savoir qu’on ignore, agir et s’abstenir, parler et se taire, avoir des certitudes et être prêt à y renoncer, accepter d’être vulnérable et conserver les forces d’affronter. Si le changement est inéluctable, demeurent des dimensions auxquelles tenir : la dimension relationnelle de nos gestes, celle affective de nos paroles et de nos regards et celle encore intérieure de nos pensées.

Biographie de Mireille Cifali

Œuvrer en tant que « sujet éthique » serait la tâche d’un professionnel en relation avec un autre. En nommant la force des sentiments qui habitent un sujet dans son action, Mireille Cifali recommande le développement du travail éthique. Elle rappelle aux métiers de la relation leur dimension d’humanité, la puissance de leurs rencontres, qu’elles se nouent autour d’un apprentissage, d’un soin du corps et/ou de l’âme. Préserver est un mot qui cherche à « prendre soin », s’interroge sur les conséquences des gestes posés et qui œuvre en tensions, apparaissant souvent comme une conjugaison de contraires : affirmer mais douter, savoir et savoir qu’on ignore, agir et s’abstenir, parler et se taire, avoir des certitudes et être prêt à y renoncer, accepter d’être vulnérable et conserver les forces d’affronter. Si le changement est inéluctable, demeurent des dimensions auxquelles tenir : la dimension relationnelle de nos gestes, celle affective de nos paroles et de nos regards et celle encore intérieure de nos pensées.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire