Votre compte

Presse & plumes


Quoi qu'en dise Balzac, le journal n'est pas la machine diabolique d'où serait venus tous les maux de la littérature, depuis que la France est entrée, sous la monarchie de Juillet, dans l'ère du capitalisme industriel et culturel. Cette découverte est un événement majeur pour la connaissance du XIXe siècle : l'histoire littéraire s'obstinait à célébrer le Verbe rimbaldien, le Roman balzacien ou flaubertien, le Vers mallarméen, sans s'apercevoir que le principal laboratoire d'invention littéraire était le périodique, sous ses formes variées et banales. Bien avant Internet, c'est donc eu XIXe siècle qu'éclate la première révolution médiatique. L'invention de la presse moderne modifie le quotidien des Français, impose de nouveaux rythmes de lecture et d'écriture, une scansion neuve de la vie intellectuelle : le politique, la vie sociale, les arts, les sciences et les savoirs connaissent une profonde métamorphose dont cet ouvrage propose un large aperçu. Quant aux écrivains, acteurs et témoins privilégiés de la presse, ils sont aussi les premiers rejetons de cette hybridation culturelle entre l'univers du périodique et l'art d'écrire : on vérifiera ici, en revisitant les auteurs du panthéon littéraire du XIXe siècle, que cet éclairage nouveau transforme notre vision même de la littérature.

Ce livre est classé dans les catégories :

27,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Presse & plumes”

Fiche technique

Résumé

Quoi qu'en dise Balzac, le journal n'est pas la machine diabolique d'où serait venus tous les maux de la littérature, depuis que la France est entrée, sous la monarchie de Juillet, dans l'ère du capitalisme industriel et culturel. Cette découverte est un événement majeur pour la connaissance du XIXe siècle : l'histoire littéraire s'obstinait à célébrer le Verbe rimbaldien, le Roman balzacien ou flaubertien, le Vers mallarméen, sans s'apercevoir que le principal laboratoire d'invention littéraire était le périodique, sous ses formes variées et banales. Bien avant Internet, c'est donc eu XIXe siècle qu'éclate la première révolution médiatique. L'invention de la presse moderne modifie le quotidien des Français, impose de nouveaux rythmes de lecture et d'écriture, une scansion neuve de la vie intellectuelle : le politique, la vie sociale, les arts, les sciences et les savoirs connaissent une profonde métamorphose dont cet ouvrage propose un large aperçu. Quant aux écrivains, acteurs et témoins privilégiés de la presse, ils sont aussi les premiers rejetons de cette hybridation culturelle entre l'univers du périodique et l'art d'écrire : on vérifiera ici, en revisitant les auteurs du panthéon littéraire du XIXe siècle, que cet éclairage nouveau transforme notre vision même de la littérature.

Biographie d’Alain Vaillant

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire