Votre compte

Propos sur la nature

Robert Bourgne (preface_by)

Pierre Zachary (general_editor)


"Le thème de la nature est la toile de fond de toutes mes pensées. Autant que je pouvais deviner la situation de ceux qui pensent subjectivement, je les voyais enfermés dans des rêves et séparés du monde et développant une existence sans fenêtres, à peu près comme les monades de Leibniz, existence où il y avait pourtant une sorte de monde au-dehors. Et je ne crois pas avoir jamais fait autre chose, quand je décrivais, que nettoyer ce monde de toute la buée humaine, et le voir comme il serait sans nous."

Ce livre est classé dans les catégories :

8,49 €
?

Version papier

8,50 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Propos sur la nature”

Fiche technique

Résumé

"Le thème de la nature est la toile de fond de toutes mes pensées. Autant que je pouvais deviner la situation de ceux qui pensent subjectivement, je les voyais enfermés dans des rêves et séparés du monde et développant une existence sans fenêtres, à peu près comme les monades de Leibniz, existence où il y avait pourtant une sorte de monde au-dehors. Et je ne crois pas avoir jamais fait autre chose, quand je décrivais, que nettoyer ce monde de toute la buée humaine, et le voir comme il serait sans nous."

Biographie d’Alain

Émile Chartier (1866-1951) fut en son temps et pour des générations d'élèves un maître par qui se figura l'indépendance de la pensée. Professeur illustre, qui exerça de 1892 à 1933 de la classe de philosophie de Pontivy à la khâgne du lycée Henri-IV, il marqua profondément l'enseignement philosophique des lycées et renouvela l'étude des auteurs par la méditation directe des œuvres et la volonté de produire par leur lecture la culture véritable de l'esprit. À ce titre, Alain reste, quel que soit le champ de son activité journalistique dès 1906 et d'écrivain à partir de 1916, un technicien de la philosophie.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire