Votre compte

Quand j'étais chômeur


Dans les années 80, Jean-Pierre Raison a connu une longue période de chômage. En 2015, il revient sur ce passé douloureux à travers un témoignage stupéfiant. Mais, au lieu de nous faire revivre son vécu sous la forme d’un récit autobiographique, il nous propose - après l’avoir remanié - le texte qu’il a écrit « sur le vif », en 1984-1985, au moment le plus pénible de sa traversée du désert. Un texte mêlant acidité et tendresse pour exprimer la colère et la souffrance. Eh oui ! Lorsque le chômage s’éternise, le désarroi et le découragement sont tels que pour résister, garder la tête haute, ne pas sombrer, l’on est tenté de jouer avec le mal qui nous dévore, à donner libre cours à nos pulsions obscures, à s’autoriser toutes les audaces. Pour échapper au néant dans lequel il s’enlisait, Jean-Pierre Raison s’est raccroché à cette littérature flamboyante où les mots vibrent et les émotions éclatent. Ainsi a-t-il puisé dans ses tripes Quand j’étais chômeur, un ouvrage « dérangeant, hors du commun, super-original, impubliable certes, mais plus que prometteur », selon le grand éditeur Pierre Belfond (en 1985). Un texte qui était censé contribuer à sa rédemption et à son salut. Sauf que, malgré ou à cause de l’écriture, l’ex-cadre d’entreprise n’a jamais retrouvé le statut qui était le sien avant que ne survienne ce satané licenciement pour motif économique. Non content de se transformer en galère, cet accident professionnel aura ruiné sa carrière et bouleversé son existence. Triste consolation ou bonheur total, il lui aura aussi permis d’aller au bout de son destin, soit d’accomplir une œuvre littéraire.

Ce livre est classé dans les catégories :

4,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Quand j'étais chômeur”

Fiche technique

Résumé

Dans les années 80, Jean-Pierre Raison a connu une longue période de chômage. En 2015, il revient sur ce passé douloureux à travers un témoignage stupéfiant. Mais, au lieu de nous faire revivre son vécu sous la forme d’un récit autobiographique, il nous propose - après l’avoir remanié - le texte qu’il a écrit « sur le vif », en 1984-1985, au moment le plus pénible de sa traversée du désert. Un texte mêlant acidité et tendresse pour exprimer la colère et la souffrance. Eh oui ! Lorsque le chômage s’éternise, le désarroi et le découragement sont tels que pour résister, garder la tête haute, ne pas sombrer, l’on est tenté de jouer avec le mal qui nous dévore, à donner libre cours à nos pulsions obscures, à s’autoriser toutes les audaces. Pour échapper au néant dans lequel il s’enlisait, Jean-Pierre Raison s’est raccroché à cette littérature flamboyante où les mots vibrent et les émotions éclatent. Ainsi a-t-il puisé dans ses tripes Quand j’étais chômeur, un ouvrage « dérangeant, hors du commun, super-original, impubliable certes, mais plus que prometteur », selon le grand éditeur Pierre Belfond (en 1985). Un texte qui était censé contribuer à sa rédemption et à son salut. Sauf que, malgré ou à cause de l’écriture, l’ex-cadre d’entreprise n’a jamais retrouvé le statut qui était le sien avant que ne survienne ce satané licenciement pour motif économique. Non content de se transformer en galère, cet accident professionnel aura ruiné sa carrière et bouleversé son existence. Triste consolation ou bonheur total, il lui aura aussi permis d’aller au bout de son destin, soit d’accomplir une œuvre littéraire.

Biographie de Jean-Pierre Raison

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire