Votre compte

Quand les sumôs apprennent à danser


Comment, en trois décennies (1960-1990), le Japon est-il devenu à la fois la deuxième puissance économique mondiale et une des sociétés développées les plus égalitaires de la planète ? Grâce à un « modèle » original fort mal connu en Occident, où les grandes entreprises ultra compétitives voisinaient avec d’énormes secteurs archaïques et sous-productifs qui assuraient la stabilité politique et la redistribution sociale.

Au début des années 1990, la conjonction désastreuse de plusieurs facteurs – choc de la mondialisation, errements de l’administration, paralysie d’un système politique livré au trafic d’influence – a profondément ébranlé l’Archipel. Pourtant, ses dirigeants, écartant les conseils néolibéraux, ont préféré amortir l’impact politique et social de la crise plutôt que de sacrifier la cohésion nationale. Pari réussi ? Malgré treize années de crise, le Japon a préserver sa stabilité, son niveau de vie, et ignore encore la fameuse « fracture sociale ». S’il vacille, le géant n’est pas abattu.

A la faveur de cette crise, le Japon vit aujourd’hui une véritable révolution. Il se détend et s’assouplit. Les grandes entreprises retrouvent leur compétitivité, la société civile arrache des droits parfois inimaginables chez nous, les autorités locales inventent une nouvelle façon de faire de la politique, et la jeunesse, une culture à la fois iconoclaste et apaisé. Le sumô apprend à danser.


Jean-Marie Bouissou, normalien et directeur de recherches à Sciences Po, a vécu quinze ans au Japon. Il est l’auteur d’un ouvrage de référence sur l’histoire politique et sociale de ce pays, Le Japon depuis 1945 (Armand Colin, 1997).
Le livre est jumelé avec un site Internet qui permettra au lecteur de trouver de nombreux renseignements complémentaires (statistiques, articles récents, etc.) et de dialoguer avec l’auteur : www.ceri-sciences-po.org/bouissou/quandlessumos.htm.

Ce livre est classé dans les catégories :

16,99 €
?

Version papier

22,40 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Quand les sumôs apprennent à danser”

Fiche technique

  • Auteur : Jean-Marie Bouissou
  • Éditeur : Fayard
  • Collection : Documents
  • Date de parution : 24/09/03
  • EAN : 9782213656663
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 638
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Comment, en trois décennies (1960-1990), le Japon est-il devenu à la fois la deuxième puissance économique mondiale et une des sociétés développées les plus égalitaires de la planète ? Grâce à un « modèle » original fort mal connu en Occident, où les grandes entreprises ultra compétitives voisinaient avec d’énormes secteurs archaïques et sous-productifs qui assuraient la stabilité politique et la redistribution sociale.

Au début des années 1990, la conjonction désastreuse de plusieurs facteurs – choc de la mondialisation, errements de l’administration, paralysie d’un système politique livré au trafic d’influence – a profondément ébranlé l’Archipel. Pourtant, ses dirigeants, écartant les conseils néolibéraux, ont préféré amortir l’impact politique et social de la crise plutôt que de sacrifier la cohésion nationale. Pari réussi ? Malgré treize années de crise, le Japon a préserver sa stabilité, son niveau de vie, et ignore encore la fameuse « fracture sociale ». S’il vacille, le géant n’est pas abattu.

A la faveur de cette crise, le Japon vit aujourd’hui une véritable révolution. Il se détend et s’assouplit. Les grandes entreprises retrouvent leur compétitivité, la société civile arrache des droits parfois inimaginables chez nous, les autorités locales inventent une nouvelle façon de faire de la politique, et la jeunesse, une culture à la fois iconoclaste et apaisé. Le sumô apprend à danser.


Jean-Marie Bouissou, normalien et directeur de recherches à Sciences Po, a vécu quinze ans au Japon. Il est l’auteur d’un ouvrage de référence sur l’histoire politique et sociale de ce pays, Le Japon depuis 1945 (Armand Colin, 1997).
Le livre est jumelé avec un site Internet qui permettra au lecteur de trouver de nombreux renseignements complémentaires (statistiques, articles récents, etc.) et de dialoguer avec l’auteur : www.ceri-sciences-po.org/bouissou/quandlessumos.htm.

Biographie de Jean-Marie Bouissou

Jean-Marie Bouissou est normalien et directeur de recherche à l'Institut d'études politiques. Il a vécu quinze ans au Japon (1975-1990) et est l'auteur d'ouvrages de référence sur l'histoire économique, politique et sociale du Japon, notamment Le Japon depuis 1945 (Armand Colin, 1997), Quand les sumos apprennent à danser : La fin du modèle japonais (Fayard, 2003) et Le Japon contemporain (Fayard, 2007).photo : © John Foley/Opale

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire