Votre compte

R97 - Les hommes à terre


Théo a 17 ans et vient de terminer sa formation aux Arpètes. Pour sa première campagne, il embarque à bord du porte-hélicoptères Jeanne d'Arc. Commence alors pour lui une grande aventure, celle qui marque un homme pour le reste de sa vie. R97 est son matricule. Pourtant dans le coeur des Brestois, elle est surtout connue sous le nom de « La Jeanne », avec cette fierté de savoir leur port comme le point de départ de ses campagnes. Les habitants s'accrochent à ce navire comme le symbole des derniers vestiges d'une longue histoire d'amour entre la ville et la Royale. Sur ce bâtiment de surface ont été formés des générations d'officiers et de marins. Bernard Giraudeau fut l'un d'entre eux. Dans cet album, il s'agit de la rencontre d'un homme des mots avec celui des images, de leur désir de travailler ensemble sur un récit de voyages : Christian Cailleaux et Bernard Giraudeau.

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
?

Version papier

19,95 €

Ebook ePub Fixed Layout

Ce format numérique a été construit pour garder une mise en page fixe. La lecture est recommandée sur un grand écran (ordinateur ou tablette).

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “R97 - Les hommes à terre”

Fiche technique

  • Auteur : Giraudeau Bernard
  • illustré par : Cailleaux
  • Éditeur : Dupuis
  • Collection : Aire Libre
  • Date de parution : 10/07/20
  • EAN : 9791034757053
  • Format : Epub fixed layout
  • Nombre de pages: 129
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

Théo a 17 ans et vient de terminer sa formation aux Arpètes. Pour sa première campagne, il embarque à bord du porte-hélicoptères Jeanne d'Arc. Commence alors pour lui une grande aventure, celle qui marque un homme pour le reste de sa vie. R97 est son matricule. Pourtant dans le coeur des Brestois, elle est surtout connue sous le nom de « La Jeanne », avec cette fierté de savoir leur port comme le point de départ de ses campagnes. Les habitants s'accrochent à ce navire comme le symbole des derniers vestiges d'une longue histoire d'amour entre la ville et la Royale. Sur ce bâtiment de surface ont été formés des générations d'officiers et de marins. Bernard Giraudeau fut l'un d'entre eux. Dans cet album, il s'agit de la rencontre d'un homme des mots avec celui des images, de leur désir de travailler ensemble sur un récit de voyages : Christian Cailleaux et Bernard Giraudeau.

Biographie de Giraudeau Bernard

Après une enfance passée au port de la Palice, Bernard Giraudeau cède à l'appel de l'aventure et s'engage à 15 ans dans la Marine nationale. Après deux tours du monde, il enchaîne les petits boulots avant d'intégrer le conservatoire où il obtient un premier prix de comédie classique et moderne. Sa première apparition cinématographique date de 1973 où il se retrouve aux côtés de Gabin et Delon dans le film de Giovanni "Deux hommes dans la ville". Au cours des années 80, ce bourlingueur joue dans de nombreux films noirs et comédies qui le rendent populaire auprès du grand public : "Le Juge Fayard", "Le grand Pardon", "L'Année des méduses", "Rue Barbare", "Les spécialistes"... C'est par le biais de la réalisation qu'il témoigne de son goût toujours prégnant du voyage et de l'aventure. Alors qu'il met en scène "L'Autre" puis "Les Caprices d'un fleuve", Bernard Giraudeau trouve de nouveaux rôles marquants sous l'objectif de Nicole Garcia, Bernard Rapp, Claire Devers, François Ozon, Xavier Durringer ou Raoul Ruiz. Atteint d'un cancer en 2000, il consacre depuis une partie de son temps à aider les malades en soutenant l'Institut Curie et l'Institut Gustave Roussy. C'est également à cette époque que l'acteur se lance dans l'aventure littéraire. Auteur de romans à succès comme "Les Hommes à terre" paru en 2004, "Les Dames de nage" en 2007 ou "Cher Amour" en 2009, il renoue au travers de ses récits avec son goût pour le voyage. Il nous a quitté le 17 juillet 2010.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire