Votre compte

Raison et Conviction : L'Engagement


Recul des projets collectifs et fin des grands récits, silence des intellectuels, mort du grand écrivain : ces images de déclin ne résistent pas à l’examen attentif des initiatives qui s’ébauchent aujourd’hui, L’idée d’une fin de l’engagement ne mérite en aucune façon de détenir le monopole. La figure du militant sacrifiant son existence à des lendemains qui chantent est certes révolue. Mais émergent ou se redéploient des pratiques qui renouvellent la citoyenneté, notamment autour d’enjeux culturels, sous des formes moins utopistes et tout aussi actives. L’individu contemporain s’engage, mais autrement : sans sacrifier sa subjectivité à une organisation ou à une idéologie. Un engagement qui autorise, en somme, le dégagement, telle pourrait être la formule de demain. L’avenir de l’engagement dépend de la capacité des acteurs à répondre à un défi crucial : comment favoriser la rencontre du bas et du haut, des mobilisations sociales ou culturelles et de l’intervention politique et intellectuelle ? Et avant tout, comment articuler les deux principales logiques de l’engagement : fermeté éthique et volonté active, raison et conviction ? Michel Wieviorka.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,49 €
?

Version papier

12,09 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Raison et Conviction : L'Engagement”

Fiche technique

Résumé

Recul des projets collectifs et fin des grands récits, silence des intellectuels, mort du grand écrivain : ces images de déclin ne résistent pas à l’examen attentif des initiatives qui s’ébauchent aujourd’hui, L’idée d’une fin de l’engagement ne mérite en aucune façon de détenir le monopole. La figure du militant sacrifiant son existence à des lendemains qui chantent est certes révolue. Mais émergent ou se redéploient des pratiques qui renouvellent la citoyenneté, notamment autour d’enjeux culturels, sous des formes moins utopistes et tout aussi actives. L’individu contemporain s’engage, mais autrement : sans sacrifier sa subjectivité à une organisation ou à une idéologie. Un engagement qui autorise, en somme, le dégagement, telle pourrait être la formule de demain. L’avenir de l’engagement dépend de la capacité des acteurs à répondre à un défi crucial : comment favoriser la rencontre du bas et du haut, des mobilisations sociales ou culturelles et de l’intervention politique et intellectuelle ? Et avant tout, comment articuler les deux principales logiques de l’engagement : fermeté éthique et volonté active, raison et conviction ? Michel Wieviorka.

Biographie de Michel Wieviorka

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire