Votre compte

Raisonner sur les blés


Laisser-faire contre interventionnisme, c’est sur ce thème qui met aux prises aujourd’hui nos hommes politiques, nos intellectuels et nos économistes que se sont affrontés les plus grands esprits du  XVIIIe  siècle, Diderot, Galiani, Turgot, Necker,  parmi d’autres.
Alors que la science économique vient de naître, les «  économistes  », comme s’appellent eux-mêmes les physiocrates, deviennent un groupe influent auprès de Louis  XV et vont transformer le monde, notamment grâce à l’idée nouvelle de liberté. Mais les premières tentatives de l’appliquer politiquement, par des réformes radicales dans  le domaine de l’approvisionnement, débouchent sur de très graves crises sociales, économiques, politiques et culturelles.
De nombreux critiques pointent la dangerosité d’un désengagement drastique de l’État et mettent en relief le caractère ambigu d’une liberté sectaire incapable de porter une émancipation socialement juste. Du grand débat sur les blés que font naître ces affrontements  brutaux, tant sur les marchés et les chemins que dans les livres et les salons,  émergent  deux visions du monde qui continuent de nous diviser aujourd’hui.
Steven Kaplan nous plonge dans les écrits et les correspondances des protagonistes pour répondre à cette question fondamentale  : comment concilier marché et régulation, liberté et égalité  ? Ce faisant, il offre une vision renouvelée du  XVIIIe  siècle français et une manière originale de pratiquer une histoire des idées.

Ce livre est classé dans les catégories :

33,99 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Raisonner sur les blés”

Fiche technique

  • Auteur : Steven L. Kaplan
  • Éditeur : Fayard
  • Collection : Divers Histoire
  • Date de parution : 30/08/17
  • EAN : 9782213673325
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 870
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Laisser-faire contre interventionnisme, c’est sur ce thème qui met aux prises aujourd’hui nos hommes politiques, nos intellectuels et nos économistes que se sont affrontés les plus grands esprits du  XVIIIe  siècle, Diderot, Galiani, Turgot, Necker,  parmi d’autres.
Alors que la science économique vient de naître, les «  économistes  », comme s’appellent eux-mêmes les physiocrates, deviennent un groupe influent auprès de Louis  XV et vont transformer le monde, notamment grâce à l’idée nouvelle de liberté. Mais les premières tentatives de l’appliquer politiquement, par des réformes radicales dans  le domaine de l’approvisionnement, débouchent sur de très graves crises sociales, économiques, politiques et culturelles.
De nombreux critiques pointent la dangerosité d’un désengagement drastique de l’État et mettent en relief le caractère ambigu d’une liberté sectaire incapable de porter une émancipation socialement juste. Du grand débat sur les blés que font naître ces affrontements  brutaux, tant sur les marchés et les chemins que dans les livres et les salons,  émergent  deux visions du monde qui continuent de nous diviser aujourd’hui.
Steven Kaplan nous plonge dans les écrits et les correspondances des protagonistes pour répondre à cette question fondamentale  : comment concilier marché et régulation, liberté et égalité  ? Ce faisant, il offre une vision renouvelée du  XVIIIe  siècle français et une manière originale de pratiquer une histoire des idées.

Biographie de Steven L. Kaplan

Steven Laurence Kaplan est professeur d'histoire à l'université de Cornell, à New York. Francophile et spécialiste de l'histoire sociale, il travaille depuis toujours sur l'Ancien Régime et la Révolution française, et plus récemment sur le vingtième siècle. Il a beaucoup écrit sur les subsistances, notamment le pain, et sur le monde du travail. Il a publié aux éditions Fayard La Fin des corporations (2006), Le Meilleur pain du monde (1996), Adieu 89 (1993), et Les Ventres de Paris (1988).© Photo : DR

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire